PUBLICITÉ

Entrevue avec Marie-Christine Proulx

Familles d'aujourd'hui image article

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Marie-Christine Proulx, la chroniqueuse culturelle de l'émission Salut Bonjour sur les ondes de TVA. Nous avons parlé de tout : sa vie familiale (sa belle Emma a 17 mois), sa nouvelle grossesse, ses coups de cœur et ses projets de mariage.

Marie-Christine dégage une aura de bonheur et de confiance en soi. J’ai été surprise d’apprendre qu’elle a un côté plutôt timide. « Ça ne paraît pas comme ça, mais, lorsque je me retrouve en compagnie de nouvelles personnes, tout dépend du contexte dans lequel je suis, j’observe et j’écoute beaucoup. »

Marie-Christine vit les mêmes réalités que nous tous : elle essaie de concilier du mieux qu’elle peut le travail et la famille. Quand elle parle de sa fille, elle rayonne de bonheur. Elle est une mère comblée. À l’écran, sa joie de vivre et sa bonne humeur sont contagieuses. Elle aime beaucoup son métier et, comme nous tous, elle tente de trouver l’équilibre.

 

Jaime : Jusqu’à présent, qu’est-ce que la maternité t’a appris ?

Marie-Christine : La maternité m’a appris plein de choses, mais la plus importante c’est à quel point un petit sourire, une petite caresse, un « maman » qui sort de la bouche de ton enfant... il n’y a rien de plus beau ni de plus valorisant dans la vie.

 
   

Crédit photo: Photos personnelles de Marie-Christine Proulx

Jaime : Il y a eu Salut Bonjour avant Emma et après. Quelle est la grosse différence ?

Marie-Christine : Ce qui a changé le plus, c’est la discipline. Il a fallu que je m’en instaure une. J’aime mon travail, je n’arrête pas beaucoup… même que parfois c’est mon corps qui m’envoie le message d’arrêter. Avec l’arrivée d’Emma, je n’ai pas eu le choix de m’imposer une discipline.

Avant, je dormais ici et là. Maintenant, je fais une sieste tous les jours, car je ne sais pas comment la nuit se passera avec Emma. Oui, elle fait ses nuits, mais, avec un enfant, des imprévus peuvent toujours survenir. Si elle décide qu’une nuit elle veut jouer de minuit à trois heures du matin, ça pose problème : je pars pour le travail à trois heures. En même temps, mon horaire atypique me convient, car je travaille trois jours et demi par semaine. J’ai une gardienne à la maison et je vois ma fille tous les jours. Même si je suis retournée travailler tôt, je n’ai pas l’impression d’avoir « manqué » sa première année, car je la vois tout le temps. Pour moi, ça me convient et c’est l’horaire parfait.

 

Jaime : Ton conjoint t’a fait toute une demande en mariage à Paris. Maintenant que vous êtes parents, comment faites-vous pour vous retrouver ?
 

Marie-Christine : C’est une belle question. Mon chum a toujours dit : « quand nous aurons des enfants, une des plus belles choses pour réussir notre famille sera de garder le couple au centre. » Ce n’est pas toujours évident. On se le répète souvent. Nos moments ensemble sont précieux. Certains couples qui m’inspirent m’ont conseillé la même chose. Évidemment, chacun a sa manière, mais, pour nous, c’est ce qui est important et c’est la clé de notre succès familial même si on doit se le rappeler.

 

Jaime : Comment faites-vous pour y arriver ?
 

Marie-Christine : On se donne des rendez-vous pour une sortie ici et là. Même que, parfois, notre gardienne, qui fait maintenant partie de notre famille, nous propose une sortie. Elle nous dit : « Bon, ce soir, vous allez souper. » On a également des parents très présents.

 

Jaime : En trois mots, comment vous définiriez-vous en tant que maman ?
 

Marie-Christine : Patiente, aimante et zen.
 

Jaime : J’ai posé la même question à tes amis Gino Chouinard et Émilie Brassard.
 

Marie-Christine : Ah oui ?!
 

Jaime : Gino m’a dit que tu étais une maman poule, amoureuse d’Emma et disponible. Émilie, elle, m’a dit que tu es une maman amoureuse, que tu es attentionnée et que, même avec un horaire de fou, tu es une maman très présente et dévouée.
 

Marie-Christine : La présence, c’est super important pour moi. C’est amusant que tu poses cette question à d’autres. C’est intéressant de voir leurs réponses !

Jaime : Parle-moi d’un souvenir d’enfance que tu aimerais reproduire

Marie-Christine : J’ai allaité ma fille jusqu’à 10 mois. C’est souvent moi qui l’endors le soir et c’est un moment privilégié avec elle. Je ne lui raconte pas encore d’histoires. Je ne la berce pas nécessairement, car, parfois, elle désire simplement se coucher. Par contre, petite, ma mère me berçait et me chantait une berceuse avant le dodo. C’est ce que je veux recréer avec ma fille. Je trouve ça beau et j’ai hâte de le vivre avec elle.

 
   

Crédit photo: Photos personnelles de Marie-Christine Proulx

Jaime : Qu’est-ce qui te fait pleurer ?
 

Marie-Christine : Toute vidéo concernant les enfants… que ça soit sur la maladie ou autre chose, j’ai beaucoup de difficulté à les visionner. L’an dernier, j’ai vu une vidéo sur les séquelles qui peut subir un enfant laissé seul dans une automobile, à la chaleur. C’est horrible. J’ai pleuré longtemps.
 

Jaime : Je sais exactement de quoi tu parles. J’avais vu ton tweet et j’ai écrit un texte tout de suite après.

Un deuxième bébé est en route

Marie-Christine m’a confié, dès les premières minutes de la rencontre, qu’elle est enceinte à nouveau. Elle donnera naissance à un petit garçon au début de 2015.

Jaime : Mise à part l’insomnie (elle en fait beaucoup ces temps-ci), comment va la grossesse ?
 

Marie-Christine : Mon début de grossesse est plus intense cette fois-ci. Si je dis : « mal de cœur sans répit depuis trois mois », ça ressemble pas mal à ça. Mal de cœur rime souvent avec « manger uniquement ce dont on a envie ». Dans mon cas, les croustilles sont souvent à l’honneur ! Il m’arrive aussi de changer d’idée, deux ou trois fois, pour le souper. J’ai envie de quelque chose en particulier et, cinq minutes plus tard, ça change complètement. Vive les hormones !

Comme la nouvelle de sa grossesse vient d’être annoncée, j’ai voulu en savoir un peu plus sur le choix du prénom. Hé oui ! Une fille s’essaie ! 

Jaime : Avez-vous pensé à un prénom ?
 

Marie-Christine : Les prénoms ? Non, on ne le sait pas. Avec Emma le choix avait été très facile. Nous avions, Maxime et moi, tous les deux, un coup de cœur pour ce prénom. Pour notre petit garçon, nous n’en avons aucune idée pour le moment.

Ses coups de cœur et bonnes adresses

Son parc préféré :

 Le parc Michel-Chartrand à Longueuil 

« C’est un bel endroit. Peu importe, le temps de l’année, il y a quelque chose à y faire. C’est très familial. »

Destination pour des vacances familiales :

« Chaque année, nous passons quelques jours dans le Maine. C’est un incontournable. »

Magasin coup de cœur dans le Maine :

La maison de bonbons dans le village des pêcheurs (Perkins Coves)

Confidence : un incontournable tous les soirs… depuis 25 ans !  

Restaurant à découvrir dans le Maine :

Le Lobster Shack à Perkins Coves.

« C’est là que l’on trouve le meilleur lobster roll et la meilleure chaudrée de palourdes. »

Boutiques de vêtements pour enfants :

Gap, Mexx et H & M.

Confidence : Elle aime beaucoup magasiner pour Emma, même qu’elle préfère magasiner pour sa fille que pour elle.

Trois sites web sur la vie de famille :

Canal Vie, YOOPA et Naitre et Grandir

Produits incontournables pour bébé :

Les produits Corine de Farme, le sac magique ourson « Béké-Bobo », tout Perlimpinpin et les produits Petit pois.Confidence : elle voudrait acheter tous les « doudous » Perlimpinpin !

Émission préférée traitant de la famille :

Format Familial

Boutique de vêtements de maternité :

Apso Bibi

Resto préféré pour une sortie en amoureux :

« Le délicieux restaurant à tapas Le Filet, et, depuis peu, Tapas 24. On aime vraiment les restaurants à tapas parce qu’on peut y partager les plats. »


Fiancé depuis 2011, le couple planifie se marier dans quelques années. « Nous désirons vivre ça en famille. Un petit mariage en compagnie des gens que nous aimons et de nos enfants. »

Marie-Christine récolte, aujourd’hui, ce qu’elle a semé.  Que de beaux projets, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel pour la chroniqueuse culturelle de Salut Bonjour.  On lui souhaite une belle grossesse, un petit garçon en santé et des années de bonheur  !

Vous pouvez suivre Marie-Christine via sa page Facebook ou encore sur Twitter.

Un énorme merci à Marie-Christine pour son temps !

À bientôt pour une autre rencontre!

Jaime

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter