PUBLICITÉ

L'apprentissage par les arts

Familles d'aujourd'hui image article

De nombreux programmes visant à faciliter cette adaptation ont fait leur apparition un peu partout au Canada.

À Toronto, par exemple, les compagnies de théâtre Cahoots et Revolve utilisent le jeu d'acteur comme plateforme pour permettre aux jeunes d'apprendre la vie dans cette métropole tout en les initiant à l'art.

Il existe à Vancouver des programmes subventionnés par le gouvernement visant à faciliter la transition des jeunes réfugiés vers les centres d'éducation de la petite enfance.

À Montréal, l'Hirondelle, un organisme à but non lucratif sur le Plateau Mont- Royal, offre divers services aux nouveaux arrivants. De l'aide à trouver un logement, des cours de français, des sorties culturelles, etc. On y offre également un service de jumelage avec une famille québécoise.

Les YMCA un peu partout au Canada ont également mis sur pied des programmes qui permettent de faciliter l'intégration des jeunes immigrants en les aidant à surmonter certaines des barrières qu'ils doivent surmonter pour participer pleinement à notre société.

Ces programmes offrent des cours de langues, de recherche d'emploi, de l'information sur les services sociaux et une formation sur les opérations bancaires au quotidien.

Ressources

  • L'Hirondelle: 514 281-5696 / www.hirondelle.qc.ca
  • PROMIS: Cet organisme basé dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal offre divers services et activités, dont la visite à domicile d'un intervenant qualifié qui aide la famille à évaluer ses besoins spécifiques et trouver des réponses adéquates aux questions de toutes sortes.
    514 345-1615 / www.promis.qc.ca
  • Valorisation jeunesse: Programme gouvernemental québécois qui propose des interventions directes auprès des jeunes de quartiers ciblés. www.quebecinterculturel.gouv.qc.ca

 

QUELQUES CHIFFRES
  • La population du Québec compte 12% d'immigrants.
  • 31% des immigrants arrivés au Québec depuis 2009 ont entre 0 et 15 ans.
  • 20% des immigrants arrivés ici en 2009 ne parlent ni français ni anglais.
  • 64% des immigrants arrivés en 2009 sont francophones.

Source: Immigration Québec

 

Page 1 | Du Kazakhstan... au centre d'achat
Page 3 | Parler du racisme