PUBLICITÉ

L'enfant adopté et le couple

Familles d'aujourd'hui 0-24 MOIS image article
Présenté par

Des difficultés dans le couple entraînent des problèmes de sommeil chez l’enfant, qu’il soit adopté ou non.

On sait que les problèmes conjugaux, étant un facteur de stress important au sein d’une famille, ont une influence sur les habitudes de sommeil de l’enfant. Des chercheurs de la Penn State University ont voulu démontrer cet effet sans qu’il y ait de lien génétique.

Ils ont donc évalué les habitudes de sommeil d’enfants âgés de 9 à 18 mois, puis ont rencontré les parents. Ces derniers ont répondu à une série de questions sur leur couple et l’état de leur relation.

Un lien entre des conflits entre les parents et des problèmes de sommeil chez des enfants de cet âge a pu être constaté, ce qui s’explique par l’impact du stress. Rappelons que la petite enfance est une période très importante quant à l’instauration des habitudes de sommeil.

Cette étude deviendra par la suite longitudinale, afin de vérifier cette influence sur le sommeil chez les mêmes participants, mais une fois qu’ils auront huit ans, mentionne Child Development.

 

À lire aussi

Adoptés et bien adaptés

Adopter ici, du rêve à la réalité