PUBLICITÉ

Briser son hypothèque ?

Finances et consommation image article
Question :
 
Quelles sont les conséquences lorsqu'on brise son hypothèque ?
 
Réponse:
 
Bonjour,
 
En règle générale, il y a deux méthodes de calcul pour connaître votre pénalité : c’est généralement 3 mois d’intérêts ou le différentiel de taux. Faites attention, parfois l’institution prêteuse demandera le remboursement des frais ou cadeaux faits lors de la signature.
 
Par contre, trop souvent les gens mettent un accent démesuré sur le taux d’intérêt payé et oublient que leur maison est un actif très important qui peut les aider à construire pour le futur.
 
Si vous désirez renégocier votre hypothèque et chercher une économie sur le taux d’intérêt, regardez votre bilan financier et analysez s’il ne serait pas préférable d’inclure certaines dettes dans le refinancement. Par exemple, un 5000$ qui traîne sur une carte de crédit depuis plus de six mois. En plus d’assainir votre bilan financier, vous dégagerez des liquidités mensuelles que vous pourrez affecter à d’autres postes budgétaires.
 
Vous pouvez également profiter de l’occasion pour aller chercher le budget nécessaire à la rénovation de votre cuisine ou d’autres améliorations qui sont importantes pour vous. De plus, le rattrapage de cotisation REER vous permettra de diminuer votre facture fiscale et votre revenu familial, ce qui vous permettra d’aller chercher de subventions très généreuses.
 
Cependant, si vous avez des dettes à inclure sur votre hypothèque, je recommande fortement d’être conseillé par un professionnel qui se soucie de votre santé financière. Il est important de ne pas contracter de nouvelles dettes. Le fait de mettre des dettes sur votre solde hypothécaire sera certes agréable, mais vous devez quand même rembourser cet argent !
 
L’hypothèque est un outil puissant que peu de gens utilisent à sa pleine valeur. C’est une bonne dette qui permet de bâtir son avenir ainsi que son présent financier.