PUBLICITÉ

Investir pour l'avenir de nos petits

Finances et consommation image article

Question

Bonjour, j’aimerais en connaître davantage sur les REEE. Comment est-ce que ça fonctionne au niveau des subventions ?

Merci beaucoup!

Réponse

Bonjour,

C’est bien de s’intéresser au régime enregistré d’épargne étude (REEE) car c’est un véhicule très intéressant pour financer les études des enfants. Dans ma carrière, il m’arrive assez fréquemment de rencontrer des gens qui disent que leurs enfants se débrouilleront pour payer leur étude comme eux l’ont fait. La réalité est qu’il vaut mieux mettre 50$ par mois de côté aujourd’hui que de sortir 3000$ en seul paiement dans 18 ans !

Ceci étant dit, voilà, le plus simplement du monde, le fonctionnement du REEE. Premièrement, il est important de comprendre que le REEE nous permet de faire grossir notre placement à l’abri de l’impôt. En d’autres termes, on ne paye pas d’impôt sur le rendement fait à l’intérieur du régime.

Qu’est-ce que l’on trouve à l’intérieur du REEE ?

Nous trouvons 3 choses : le capital investi (généralement par les parents ou les grands-parents), les subventions des gouvernements fédéraux et provinciaux et finalement, la croissance de notre investissement. Comment ça fonctionne ? Rien de mieux que des exemples ! 

Exemple 1 :

Une famille qui a un revenu familial net de plus que 85 414$

Une personne cotise dans le REEE à raison de 50$/mois. C’est donc dire qu’à la fin de l’année il aura investi 600$. Le gouvernement fédéral versera une subvention (subvention canadienne pour l’épargne étude). Le calcul est simple, 20% de votre cotisation sera le montant de la subvention canadienne. Nous ajoutons donc 120$ au REEE. Le gouvernement versera la moitié (10%). Il s’agit de l’incitatif québécois à l’épargne étude. C’est un 60$ de plus dans le REEE. En plus de tout ça, il ne faut pas oublier que votre REEE est investi et pour la première année vous obtenez un rendement raisonnable de 5%.

Vous aurez donc 798,13$ à la fin de l’année. N’oubliez pas que vous avez investi que 600$. 

Exemple 2 :

 Une famille qui a un revenu familial net de moins que 40 000$.

Cette famille aura droit à la subvention canadienne pour l’épargne étude additionnel.

Donc, pour le même 600$ de cotisation voici ce qu’il arrivera :

Cotisation :  600$
SCEE :   120$
SCEE additionnel : 100$
IQEE :  60$
IQEE majoration :  50$
Bon d’étude canadien* : 500$
Rendement à 5% :   33,23$
1463.23$

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      *En plus de tout ça, comme il s’agit de la première année et que le revenu familial se qualifie, le gouvernement canadien versera un montant forfaite de 500$ pour avoir simplement ouvert le REEE. À chaque année subséquente, il versera 100$ si vous vous qualifié toujours sous le montant admissible.

Voici ce qui en est pour le fonctionnement des subventions à l’intérieur des REEE. J’aurai sans doute l’opportunité de répondre à d’autres questions concernant le décaissement des REEE, des stratégies possibles à faire et autres questions du genre, mais j’espère que ça vous permet de mieux comprendre le fonctionnement. Je vous remercie et bonne journée !