PUBLICITÉ

Le prêt hypothécaire

Finances et consommation image article

Question:

Je veux acheter une maison, qu’est-ce que les institutions financières regardent pour m’accorder un prêt hypothécaire ?

Réponse:

Bonjour Julie,

La première chose en importance pour une institution financière est votre capacité de rembourser. On a beau avoir beaucoup d’argent, si on n’a pas de revenu, c’est moins intéressant pour la capacité de rembourser. De plus, dans la même logique, même si on gagne un revenu dans les 6 chiffres mais qu’on est fortement endetté, ça ne donne pas grand-chose non plus !

Ce qui m’amène au ratio d’endettement (le ABD et le ATD). Le prêteur va faire un calcul qui est assez simple. Dans un premier temps (le ABD), on regarde ce qu’il en coûte pour les dettes concernant l’hypothèque, soit le coût du remboursement hypothécaire, les taxes, le coût de chauffage et frais de condos s’il y a lieu. On divise le tout par notre revenu brut (avant impôt) et on multiplie par 100. Ce qui nous donne un pourcentage qui doit être sous les 30% pour un prêt qui n’est pas assuré par la SCHL (assuré c’est 35% et moins). Pour l’ATD, on regarde toutes les dettes incluant les paiements mentionnés ci-dessus. Ça doit être sous le 40% et 42% si assuré.

Finalement, plus votre pourcentage est bas, moins votre argent va au remboursement des dettes !

J’en profite au passage pour mentionner que ces pourcentages sont propres à chaque institution, mais lorsque le prêt est assuré, le prêteur doit respecter ces pourcentages, mais généralement, ça tourne autour de ça.

Deuxièmement, l’institution prêteuse regarde la cote de crédit ainsi que les habitudes de crédit. Plus la côte est élevée, meilleur sont vos chances d’obtenir le prêt tant convoité !

Il faut comprendre que ce qui fait très mal à la cote c’est d'être en défaut de paiement. Ça dérange vraiment le prêteur. On n’aime pas savoir que quelqu’un fait défaut de payer à temps. Question de principe, car les bons payeurs vont se priver de nourriture pour payer leurs comptes à temps et d’autres c’est plutôt l’inverse ! Donc, ne SAUTEZ pas de paiements si vous désirez conserver une belle cote de crédit.

Troisièmement, le créancier hypothécaire veut s’assurer que vous avez l’actif pour financier la mise de fond. Que ce soit de l’argent que vous avez dans votre REER et que vous désirez utiliser ou bien une lettre de don de vos parents, le prêteur doit savoir d’où votre mise de fonds va provenir.

Je suis conscient qu’il s’agit d’un résumé bien court de ce que les institutions financières vérifient pour prêter de l’argent. Ce qu’il est important de comprendre, c’est que les institutions financières possèdent une certaine marge de jeu pour déterminer qui se qualifie pour un prêt hypothécaire. N’oubliez jamais qu’un plan financier complet doit inclure l’hypothèque et des stratégies de remboursement qui vous conviennent parfaitement.

 

Pour poser plus de questions à notre expert: experts@yoopa.ca

 

Vous pouvez également contacter Guillaume Michaud pour avoir recours à ses services.