PUBLICITÉ

Les chats: 15 fausses croyances (suite)

Finances et consommation image article

6. Sans ses moustaches, le chat perd-il l’équilibre?

Tout d’abord, les moustaches ne sont pas des nerfs en trop, mais plutôt des poils plus raides, qui sont de deux à trois fois plus gros qu’un poil normal. Autre particularité, les poils des moustaches sont enfoncés trois fois plus profondément qu’un poil ordinaire, en plus d’être reliés à un groupe de terminaisons nerveuses très sensibles.

Normalement, de chaque côté du museau, le chat possède quatre rangées horizontales de trois poils chacune. Le fait de couper les moustaches d’un chat ne provoquera chez lui aucune douleur particulière; il n’y a aucune raison qu’il devienne subitement fou ou qu’il ne soit plus capable de marcher en raison d’une soudaine perte d’équilibre! Cependant, l’arrachement d’une moustache s’avérera douloureux.

En fait, un chat sans moustaches souffrirait surtout d’un handicap nocturne, le rôle de ses 24 vibrisses étant principalement de détecter les courants d’air. Lorsqu’il se déplace, celles-ci sont si sensibles qu’elles peuvent détecter les plus infimes perturbations de l’air causées par un objet immobile. Ainsi, sans même lui toucher, le chat détecte l’objet et le contourne sans difficulté.

7. Les chats peuvent étouffer les bébés dans leur lit!

Jamais, de mémoire humaine, avons-nous eu connaissance d’un bébé mort asphyxié par un chat. Il faudrait que celui-ci pèse au moins 15 kg et soit très peu affecté par les pleurs et les cris pour réaliser pareil méfait. Il est vrai qu’un chat peut être attiré par la chaleur d’un couffin ou l’odeur du lait s’écoulant d’une bouteille, mais la plupart des félins fuiront devant l’odeur d’une couche ou les gigotements d’un poupon.

8. Les chats ronronnent uniquement lorsqu’ils sont heureux!

 Nous chérissons tous l’idée d’avoir un chat blotti sur nos genoux et ronronnant de bonheur en se faisant caresser. Il est important de savoir qu’un chat peut aussi ronronner lorsqu’il est blessé, lorsqu’il met bas et même à l’article de la mort. Le ronronnement devient alors une manière de communiquer une information qu’il s’avère primordial de bien décoder. J’ai souvent vu en clinique des chats souffrant de fractures ou de maladies débilitantes se mettre à ronronner, même en pleine douleur.

9. Les chats retombent-ils toujours sur leurs pattes?

 Pour retomber sur ses pattes, un chat doit effectuer une chute de 50 à 150 cm du sol, car le temps de réaction pour redresser son corps varie de 0,125 à 0,5 s. Chez un chat de poids moyen, une chute de 5 pieds (1,5 m) prend moins de 0,4 s. Lorsqu’il tombe de beaucoup plus haut, le chat absorbe normalement le choc avec son sternum plutôt qu’avec ses pattes.

10. Un chat qui va souvent dans sa litière souffre de constipation

 C’est une possibilité mais, dans la très grande majorité des cas, il souffre plutôt d’une infection urinaire qui devrait être traitée très rapidement. Ainsi, si votre minet passe plusieurs minutes par jour à la salle de bains — et qu’il n’a pas de revue avec lui! —, méfiez-vous et observez-le.

Utilisez une litière agglomérante pour mieux évaluer la quantité et le total des mictions et saupoudrez-la de bicarbonate de soude pour mieux dépister la présence de sang dans l’urine. Si vous avez un mâle, soyez doublement vigilant, car sa vie peut être en danger en moins de 48 heures.

< Page précédente

 Page suivante >