PUBLICITÉ

La vie de parents : un gros paquet de dossiers

Organisation image article

Je ne sais pas pour vous, mais il me semble que la vie de parents, c’est entre autres un bel exercice de jonglerie  gestion de mille et un dossiers. Personnellement, depuis un moment, le classeur déborde et j’aurais envie de faire appel à quelques sous-traitants…

Dans le fond, gérer une grosse compagnie, gérer une famille : combats similaires…

Comme parents, vous en avez des dossiers sur les bras! Touchant à la gestion financière en passant par les ressources humaines. Négociant à l’interne comme à l’externe. Conviant à des réunions, cherchant des stratégies, gérant des conflits d’équipe…

Bien sûr, vous ne pouvez tout faire à la fois et vous faites des piles avec les dossiers à traiter. Des super urgents aux moins pressants.

Le matin, vous classez donc tout ça, pour la journée, la semaine, ou pour du plus long terme.

Disons qu’on est lundi matin et que votre plan de match, sur lequel vous avez cogité pendant le week-end est bien en place.

Dans les urgences, vous avez mis disons :

1-     a- Appeler un entrepreneur pour faire réparer la toiture

        b- Vérifier si la toiture est encore sous garantie

        c- Trouver comment ça marche, cette garantie

2-    Prendre rendez-vous pour les vaccins en retard de bébé

3-    Aller chez le dentiste (pour vous!)

4-    Retourner au moins 4 des 15 appels en attente sur votre boite vocale

5-    Contacter le prof de fils ainé pour trouver pourquoi ce dernier ne veut plus aller à l’école

Dans le semi-urgent :

1-     Classer la montagne de jouets qui encombre inutilement la chambre de fiston.

2-     Poster quelques lettres

3-     Aller –enfin! — vous faire couper les cheveux

4-     Trouver des photos de famille pour le projet de la garderie de fillette

5-     Trouver quelqu’un pour réparer une partie du plafond défoncé par un dégât d’eau

Dans le moins urgent :

1-     Laver vos fenêtres

2-     Retourner les livres à la bibliothèque

3-     Organiser un brunch entre amis

4-     Préparer le terrain pour l’automne

5-     Programmer votre enregistreur numérique pour l’émission spéciale de ce soir

Des dossiers « faciles » à régler pendant une journée « ordinaire » de travail à l’extérieur ou à la maison. Vous ne pensez même plus aux sous-dossiers que sont les lunchs, le rangement de base et les tâches rémunérées.

Lundi matin, donc. Vos dossiers sont en 3 piles, c’est bien ordonné dans votre tête et même si vous êtes encore un peu endormi, vous être plein de positivisme.

Et puis, un vent souffle sur votre pile et… tout « r’vole »! L'urgent initial est remplacé par de nouveaux dossiers rouges. Le moins urgent se fait oublier rapidement.

-        Fils ainé a trop « snoozé » et rate le bus  — nouveau dossier « faire le taxi »

-        C’était pour aujourd’hui, les photos de famille pour fillette – nouveau dossier « on pédale pour imprimer à la va-vite »

-        Le lave-vaisselle se transforme en chute Niagara – nouveau dossier « stopper le séisme » et post-it « trouver un réparateur »

-        Le chat vomi partout – nouveau dossier « Ouach, mais pas le choix »

 

Vous n’êtes que 20 minutes en retard sur votre horaire et demeurez positif. Vous enfilez votre nouveau chandail tout beau (pour le boulot et/ou le rendez-vous dentiste). Puis…

 

-        Fillette renverse tout son verre de jus sur vous (et votre chandail chéri) – dossier « on fouille pour trouver quelque chose de pas trop fripé »

-        Bébé se réveille avec 39 de fièvre – nouveau dossier « recherche de docteur »

+ sous dossiers « appeler la job pour congé » ou « dire à chéri(e) de prendre congé » ou « annuler rendez-vous dentiste »

-        Fils ainé qui a trop snoozé chiale qu’il sera en retard à cause de vous – nouveau dossier « respirer par le nez pour ne pas l’étouffer »

-        Chéri(e) ne peut pas rester pour prendre en charge certains dossiers et ne semble occupé(e) qu’à chercher ses clefs. Ajout au dossier « respirer par le nez pour ne pas l’étouffer »

Chéri(e) donne quand même un lift à Fils ainé… et vous téléphone pour vous dire qu’il s’est fait rentré dedans devant l’école. Nouveau dossier « budget-garage »

Votre boss n’est pas content de votre « congé » — nouveau dossier « promesse d’heures supplémentaires »

Vous attendez 4 heures avec bébé chez le docteur – nouveau dossier « songer à aller au privé à l’avenir »

Le dentiste téléphone, car vous avez oublié d’annuler – nouveau dossier « Penser à changer de dentiste parce que ça devient gênant toutes ces annulations »

À la pharmacie, vous achetez plus que des antibiotiques pour contrer la déprime - nouveau dossier « prévision détente dans le bain ce soir »

À votre retour à la maison, vous vous souvenez que toute la vaisselle est sale dans la machine brisée et que vous n’aviez pas pensé au dossier « on mange quoi pour souper? »- nouveau dossier « Call de la pizza ».

Le soir, après les devoirs de fiston (merde! Vous n’avez pas appelé le prof!), quand bébé un peu moins fiévreux somnole, vous mettez fillette au lit dans sa chambre toujours aussi encombrée (faudra ressortir ce dossier, soupir!) et vous prenez une douche rapide au lieu du bain relaxant anticipé (il ne reste presque plus d’eau chaude…).

En sortant de la douche, vous sentez (vos pieds sentent) que le chat a encore vomi… (Nouveau dossier « vétérinaire »?)

Puis, vous envoyez un mémo à chéri(e) : réunion d’importance capitale. Il est urgent de faire le ménage des dossiers familiaux, personnels et professionnels et d’adopter une stratégie proactive et gagnante. Sinon, c’est la faillite! Et vous programmez plusieurs rappels pour être (presque) certain que la réunion ait bel et bien lieu « rapidement » et dans les meilleures conditions possible.

Vous êtes donc à la tête d’une grosse compagnie. Le problème, c’est que vous avez peu (ou pas) d’employés. Et pas de voyages en classe affaire... Si vous avez de la chance, vous pouvez parfois sous-traiter (grands-parents, amis…) Si vous êtes deux présidents-parents, vous pouvez parfois prendre des « vacances »… tout en gardant un œil sur ce qui se passe dans la boite.

Mais quoi qu'il en soit, il est très rare que tous les dossiers reçoivent l’étiquette « classé » sur une même période. Et si par miracle ça arrive, de nouveaux s’ajoutent presque automatiquement.

Faut parler aux RH et publier des appels de candidatures…

Mais peut-être tiendrez-vous bon jusqu’à la retraite? Les dossiers y seront moins nombreux, vous dites-vous.  Hum… faites attention, car à ce moment-là, on risquera de vous solliciter pour de la sous-traitance…

(En attendant, n’oubliez pas d’aller chez le dentiste et chez la coiffeuse!)

Dormez bien. Ne rêvez pas (trop) au plafond et au toit, aux factures et au lave-vaisselle.  Gardez quand même le Tempra sur le dossier « fièvre » qui est sur votre table de chevet. Bébé vous appellera peut-être cette nuit!

 

(Avez-vous au moins pu regarder votre émission spéciale? Merde! Pas programmé l’enregistreur…)

 

Ajout: Vous remarquerez que je n'ai pas donné d'exemples de dossiers très très graves (accidents, réactions allergiques, deuils, chômage...) Vous les connaissez et je ne voulais pas vous déprimer!