PUBLICITÉ

20 façons de se calmer le pompon

Parents image article
Dans la vie parentale, se contrôler, se calmer les nerfs, se dépomper, ce n’est pas toujours facile.
 
Un bébé qui hurle, un enfant en crise de bacon, un manque de respect flagrant… Nos héritiers connaissent génétiquement le piton pour nous faire grimper dans les rideaux.
 
Donc, comment réussir à se calmer, quand c’est important? Vos trucs valent bien les miens. En voici tout de même 20 plus ou moins efficaces.
 
Aller hurler dans le fond du sous-sol
Ça fait sortir le méchant, mais ça donne un peu mal à la gorge.
 
Aller prendre une marche
Quand c’est possible, ça peut faire du bien. Sinon, essayez la course. Au bout d’un marathon, ça va généralement un peu mieux.
 
Frapper sur un punching-bag
Pour se défouler, il paraît qu’il n’y a pas mieux. Si vous n’avez pas de punching-bag, vous pouvez essayer avec un pain tranché.
 
Pleurer
Ce n’est pas l’idéal devant les enfants, mais si ça vous fait du bien, Go!
 
Rire
Ce serait l’idéal, mais ce n’est pas toujours facile. Pourtant, un jour, ce que vous vivez maintenant sera très drôle à raconter.
 
Se filmer pendant la crise, en faire une chaîne Youtube et faire des millions de dollars
C’est si simple, hein?
 
Manger ses émotions
Ce n’est pas vraiment conseillé, me dit-on. Mais la bouche pleine, on chiale moins fort.
 
Boire ses émotions
Ça non plus, ce n’est pas conseillé.
 
Faire une crise de bacon soi-même
Ce n’est pas super mature, mais il paraît que ça défoule.
 
Grimper littéralement dans les rideaux
L’effort physique, ça fait toujours du bien pour canaliser les émotions. J’espère juste que votre pôle est solide.
 
Prendre une douche froide
Bonne idée. Quoiqu’avec un bébé, on n’a souvent même pas le temps de prendre une douche chaude…
 
Donner des coups de pieds sur un ballon
Si vous n’avez pas de ballon, prenez les pneus d’auto du voisin.
 
Sacrer
Si vous ne sacrez jamais en temps normal, allez vous cacher dans un coin et lancez-vous dans le festival du juron. Vous le méritez bien.
 
Aller faire un tour d’auto
Quoique… Ce n’est peut-être pas une bonne idée de prendre le volant déjà enragé.
 
Écouter de la musique
La musique classique peut aider à se calmer. Mais en situation d’hystérie, le death metal peut aussi faire l’affaire.
 
Évacuer ses émotions par écrit
Ça fait des années que je me défoule sur ce blogue. Ça marche vraiment et en prime, ça fait de beaux souvenirs.
 
Répéter un mantra et boire un thé en position du lotus
Je n’ai aucune idée pourquoi ça marcherait. Mais je tiens à élaborer toutes les possibilités.
 
Remplir des papiers d’adoption
Une opération si longue et fastidieuse qu’on en vient à se calmer vers le milieu du formulaire.
 
Mettre ses enfants en vente sur eBay
Pour réussir à les vendre, il faut vanter leurs qualités. En cherchant bien, on réalise qu’ils en ont plusieurs et qu’il vaut peut-être mieux les garder, finalement.
 
Se frapper soi-même
C’est un cas extrême, mais ça vaudra toujours mieux que de frapper les enfants. Toujours.
 
Bonne chance. Et calmez-vous le pompon!