PUBLICITÉ

La maternité doit-elle être glamour?

Parents image article

Le sujet revient sur le tapis avec la photo que toutes les mères ont vue. Celle de Mahée Paiement allaitant son bébé dans une tenue coûtant plus cher que 3 ans de lait maternisé. Je n’ai pas vraiment d’opinion fixe sur cette campagne sur l’allaitement, mais le débat qui s’est ouvert sur le Net à ce sujet réveille en moi une réflexion plus large.

Serait-il possible que de nos jours, les madames tout le monde que nous sommes recevons des messages « subliminaux » nous donnant l’impression que dans la vie, « tout le monde » ou presque parvient –facilement qui plus est- a être un parent actif-chic-écolo-mode-sain-intrépide-zen-riche-etc? Le tout sans cernes, avec un sourire plus blanc que blanc et dans une maison ultradesign.

Dès qu’une vedette accouche, on a droit à des articles sur sa perte de poids spectaculaire. (Surtout si elle est Américaine, j’en conviens, mais la tendance semble s’étendre…) Ensuite, on s’extasie parce qu’elle retourne au boulot si rapidement, tout en apportant bébé (et sa nounou) dans sa loge. Quand en plus, elle fait des purées ou parraine une fondation, une école, c’est l’apothéose.

Bon. C’est probablement ici qu’on va me traiter de jalouse, de frustrée ou autres. Pourtant, je ne me sens pas comme ça ;) C’est vraiment seulement un questionnement que j’ai. Je ne dis pas que le but est de culpabiliser les mères qui ne parviennent pas à faire d’aussi bonnes photos que les pros. Je me demande si, inconsciemment, on n’est pas en train de véhiculer une impression de « tout le monde fait comme ci ou comme ça ».

 

Hier soir, mon chum et moi parlions de partir une journée et une nuit dans un spa. Ça me stresse quasiment! Il m’a regardée avec surprise quand je lui ai dit ça. Mais je me sentais vraiment hors norme de ne jamais avoir mis les pieds dans ce genre d’endroit! J’avais l’impression d’être la seule femme du Québec à ne pas avoir un abonnement pédicure-manucure régulier. À ne jamais avoir reçu d’enveloppement aux algues, de microdermisation machin, etc.

Sérieusement, j’ai du mal à trouver le temps pour me faire couper les cheveux!

Quand je vais à de rares évènements médiatiques, je m’ennuie de mes running shoes ou de mes gougounes…

Il me semble que je ne dois pas être la seule? Rassurez-moi! Que celles qui ne fréquentent pas une esthéticienne régulièrement lèvent la main s.v.p.!

Donc, pour en revenir au glamour de la maternité, qu’on allaite, qu’on donne le biberon ou que Junior en soit rendu à manger des côtes levées… Serait-ce possible que cette réalité soit sommes toutes, éloignée de la majorité d’entre nous?

Ce qui n’enlève rien à toutes ces superbes femmes qui combinent vie publique et maternité avec toute l’affection et le dévouement du monde. À leur façon, elles font avancer bien des causes. Je suis mille fois d’accord pour l’allaitement en public, pour la conciliation travail-famille et compagnie.

Sauf que je me dis qu’il ne faudrait pas tenter de faire croire aux gens que c’est la norme qu’une mère chausse des Manolo Blahnik au quotidien. Qu’il faudrait aussi se rappeler que Céline ou Julie, par exemple, tout en abattant un travail monstre, on un petit peu plus de support que la moyenne. Elles ne sont pas obligées de se taper tout le ménage, l’épicerie, les repas et ne se réveillent pas la nuit en stressant pour une facture difficile à payer. Ça ne leur enlève rien. Elles ont d’autres pressions. Je dis seulement que même après une nuit à veiller bébé, la maquilleuse n’est pas trop loin pour leur faire projeter une mine éclatante devant les caméras.

Et que donc, nous, les madames tout le monde, on ne devrait pas se sentir mal d’être un peu moins glam que ça…

J’ai dit que je n’avais pas d’opinion sur la campagne sur l’allaitement avec Mahée… À bien y penser, je comprends le but de l’exercice et il est louable. On dit dans le fond que l’allaitement ne demande pas nécessairement de sacrifices, qu’on peut demeurer active.  (Mais avoir la possibilité ne devrait pas non plus être une obligation.) Toutefois, je comprends ceux et celles qui se demandent si l’argent investit dans cette démarche n’aurait pas été plus utile autrement…

Bref, l’intention est bonne. La photo est belle et atteint son but : faire parler de l’allaitement.  J’ose croire que personne ne pensera qu’allaiter installée ainsi est confortable, par contre ;) Donc, je comprends l’utilité possible de ce concept. Et c’est aussi cohérent avec la porte-parole. Comme personnalité artistique et femme d’affaires, elle est plus susceptible d’allaiter dans une pièce luxueuse que dans un garage, disons :)

J’espère juste que parallèlement, on pourra voir des photos de mamans, connues ou non, dans des situations plus près des nôtres. Pourquoi pas une vedette qui allaite au centre d’achat? Dans l’autobus, à la plage, dans un verger en surveillant les autres enfants? Devant la télé, dans un souper entre amis? Pourquoi pas des histoires touchantes et non moralisatrices de « mamans tout le monde » sous le thème de l’allaitement?

Cette histoire d’allaiter c’est glamour, ça m’évoque aussi des images un peu caricaturales, j’avoue…

Vous vous souvenez, quand Paris a lancé la mode du chihuahua? L’animal était devenu un accessoire. NON, je ne dis pas qu’un bébé est un accessoire!!!

Mais si j’écrivais une comédie américaine, je pense que j’y glisserais une snob qui allaite son bébé dans les partys chic juste « parce que c’est glam »…

Je croyais avoir conclu mon texte, quand j’ai trouvé la vidéo de Mahée et le site Web http://moiaussijallaite.com/

Moi aussi j'allaite... Allaiter, c'est GLAMOUR from Santé Montréal on Vimeo.

 

Je vous jure que c’est seulement une fois sur le site que j’ai réalisé que comme plusieurs, mon attention s’était portée sur le glam de glamour et non sur le message principal : glAMOUR

Déjà, ça enlève des points à mon idée de comédie de snobs ;)

En tout cas, que vous vous sentiez glamour ou pas comme mamans, tout ce qui compte c’est que vous êtes la star de votre plus grand fan : votre enfant.