PUBLICITÉ

Pourquoi les enfants en congé se lèvent-ils plus tôt?

Parents image article

On sait tous que la Loi de Murphy s’applique merveilleusement bien à la vie de parents. Tout ce qui peut aller mal VA aller mal. Et surtout si ça peut arriver au pire moment. C'est vrai pour les couches, les dégâts, les crises...

Sachant cela, voici quelques mise en gardes utiles (certaines de mon cru, d’autres lues ailleurs sur le web) :

1. Si c’est congé, les chances que les enfants décident d'en profiter pour dormir tard sont à peu près nulles.

2. Si vous parlez au téléphone, il y a de bonnes chances pour qu’une chicane d’enfants éclate à côté.

3. S’il ne reste pas beaucoup de lait pour votre café, soyez assurés que les enfants voudront manger des céréales.

4. Si vous n’avez pas de mouchoirs à portée de la main, attendez-vous à voir apparaître rapidement une guedille au nez du plus jeune.

5. S’il fait froid, ce sera le bon moment pour que votre fille décide mettre son linge d’été.

6. Le besoin d’autonomie de votre enfant pour attacher lui-même ses souliers, (et son manteau, et son cache-cou, et sa tuque, et son sac, etc.) a beaucoup plus de chances de se manifester un matin où vous êtes pressés.

7. Du linge propre se salit toujours mieux que du linge exprès pour ça.

8. La plus grande poussée de croissance de votre enfant survient habituellement juste après lui avoir acheté du linge neuf.

9. La grosseur d’une crise dépend du nombre de personnes autour.

10. Aller aux toilettes avant de partir n’est absolument pas une garantie contre l’envie de pipi qui va survenir dans l’auto cinq minutes plus tard.

11. Plus vous prenez de temps à préparer un repas, moins les enfants ont de chances de l’aimer.

12. Un plancher ne craque jamais autant que quand un bébé fragile vient juste de s’endormir.


D'autres idées?