PUBLICITÉ

Qui choisit, dans votre famille?

Famille image article
Une famille, c’est une équipe. Il faut réussir à s’entendre pour avancer. Mais dans n’importe quel clan, ce n’est pas toujours facile de faire des choix qui vont plaire à tous.
 
Comme parents, on a évidemment le gros bout du bâton. Quand les enfants sont petits, on décide de presque tout à leur place. Leurs activités, leurs anniversaires, leurs vêtements… C’est ce que nos parents faisaient aussi et c’est ce qui a donné ces photos si étranges de notre enfance (Ne riez pas, ça va être pareil pour vos enfants).
 
Mais plus les années passent, plus les enfants peuvent dire haut et fort ce qu’ils veulent. Et croyez-moi, ils ne s’en privent pas! On a toujours un droit de véto parental, mais il faut s’attendre à de l’argumentaire fracassant.
 
Pour les activités des enfants, par exemple, il faut faire des choix. Vous avez peut-être déjà été aux prises avec des décisions difficiles parce que le temps ou l’argent manquaient. C’est la vie.
 
Certains parent mettent des limites claires ou imposent des restrictions. J’ai connu des familles qui ont immédiatement dit non à leur fils qui voulait jouer au hockey. Trop accaparant, trop demandant pour l’horaire familial.
 
D’autres fois, dire oui à l’un des enfants, c’est presque s’obliger à dire oui aux autres qui suivent. Ce serait injuste de ne pas leur offrir la même chance, à moins de cas exceptionnels.
 
On peut aussi consulter les enfants pour les sorties ou les vacances. Les enfants ne comprennent pas toujours les subtilités d’un « budget à respecter » mais au moins ils peuvent nous aider à cerner leurs préférences. Le camping ou la plage? Le cinéma ou les quilles? DisneyWorld ou l’expo agricole?
 
Devoir passer au vote, c’est l’occasion d’expliquer les bases de la démocratie. Et si le résultat est égal… c’est l’occasion d’expliquer les bases de la galanterie (en laissant maman décider).
 
Les plus vives discussions familiales surviennent parfois pour des décisions anodines. Genre, à quel resto on va? Des débats houleux, des arguments sauvages, des bouderies de haut niveau… Vraiment, une aventure épique.
 
Une famille, c’est un clan. On n’est pas toujours d’accord, mais il faut en venir à une entente. Des compromis, tout le monde en fait. Des déceptions, tout le monde finit par en avoir.
 
L’important, c’est de comprendre qu’à travers nos différences, c’est l’union qui fait notre force familiale.