PUBLICITÉ

Jouer dehors seul: comment établir les limites territoriales ?

Sécurité image article
Question:
 
Bonjour,
 
Récemment, j’ai raccompagné la fille de 6 ans de ma voisine chez elle, car je croyais qu’elle était trop loin de sa maison. Après discussion avec ma voisine, nous nous sommes questionnées sur les limites géographiques que nous devions donner à nos enfants lorsqu'ils jouent dehors. Mon garçon a 5 ans. Il peut jouer dehors seul, mais je vais le voir aux 15 minutes environ. Il ne peut pas traverser les rues et ne désobéit pas à la limite territoriale. Notre quartier est très sécuritaire. Comment devrait-on établir les limites territoriales, comment devrait on déterminer la grandeur du terrain de jeu de notre enfant? 
 
Merci,
Marie-Eve  
 
Réponse:
 
Bonjour Marie-Eve,
 
Vous posez ici une excellente question. Il n’y a pas de réponse tout faite pour votre question.  Il y a tellement de facteurs à prendre en considération afin d’établir les limites territoriales et plusieurs idées reçues et opinions à ce sujet.
 
Tout d’abord, il faut prendre en considération l’âge de l’enfant, un enfant de 3 ans n’aura pas les mêmes limites qu’un enfant de 5 ans ou de 8 ans.  Ensuite, il faut considérer le lieu, est-ce un quartier sécuritaire, une grande cour d’un bloc de logements, une maison située près d’un boulevard, l’heure de la journée et finalement, le facteur le plus difficile à évaluer est la maturité de l’enfant et sa capacité à suivre les règles. 
 
Donc, ma première réponse spontanée serait de vous dire d’écouter votre intuition et que vous êtes la personne la mieux placée pour déterminer la limite territoriale pour votre enfant. 
 
Toutefois, les spécialistes s’entendent pour dire qu’un enfant en bas de 6 ans ne devrait pas être seul dehors en aucun temps. Ici nous ne prenons pas en considération un balcon clôturé à la vue des parents.
 
Afin de prendre votre décision, demandez-vous si vous laisseriez votre enfant jouer seul dans la maison. Si la réponse est non, la réponse est la même pour l’extérieur. Si la réponse est oui, assurez-vous que le lieu extérieur est sécuritaire, sans objets et plantes dangereux.
 
L’important est aussi d’y aller progressivement et de vérifier si l’enfant respecte les règles établies (rester dans la cour, venir nous voir s’il voit quelque chose de dangereux, jouer avec ses choses uniquement…). Vous pouvez faire des tests pour vous en assurer. 
 
Lorsque les règles dans la cour sont respectées et bien comprises, il est possible d’élargir le périmètre. Au départ allez-y avec lui, répétez les règles de sécurité et regardez comment il agit… Laissez-le expérimenter tout en le surveillant discrètement. Suggérez et encouragez fortement qu’il soit avec des amis plutôt que seul.
 
Sécurijeunes Canada dit qu’un enfant ne devrait pas traverser seul une rue à pied avant 9 ans.
 
Personnellement, ma fille habite dans un quartier très sécuritaire chez son père, le parc est à 30 secondes de marche, elle connait presque tous les voisins et le quartier est familial. Ses amis habitent dans les environs. Toutefois chez moi, c’est un boulevard dans un quartier moins familial où il y a des commerces. Les règles sont différentes selon les 2 maisons puisque les réalités sont différentes. C’est la même personne mais l’environnement est différent et elle comprend parfaitement cela.
 
J’espère avoir répondu à votre question.
 
Pour vous aider à parler sécurité avec votre enfant je vous recommande les petites histoires de Grandir en sécurité.