PUBLICITÉ

Parents « sociaux » : 5 choses à ne pas faire sur Facebook

Sécurité image article
Désormais, avec la popularité toujours grandissante des médiaux sociaux, on est devenus des parents « sociaux ». On a un compte Facebook, Instagram, Twitter, alouette! Mais encore faut-il s’en servir de façon intelligente. Voici 5 choses qu’on ne devrait pas faire.
 
Laisser notre profil public. Qui sait qui viendra visiter notre compte? C’est l’option la plus facile à moins que l’on veuille mettre des paramètres de sécurité chaque fois qu’on publie une photo ou un statut.
 
Créer un profil pour nos enfants… quand ils sont encore bébés, juste pour pouvoir les « tagger » sur les photos. On passe à côté de cette mode!
 
Publier des photos de nos enfants… dans le bain, en maillot ou dans des poses étranges. Comme l’adage le dit, « On se garde une petite gêne! ». Idéalement, on évite que notre enfant apparaisse sur notre photo de profil, car celle-ci est souvent accessible au grand public… mondial!
 
Accepter n’importe qui comme ami. Difficile de tracer la ligne, mais on doit d’abord réfléchir avant de cliquer « Accepter ». L’ami de notre enfant? Le parent de ce même ami? L’enseignant de notre aîné? Notre patron?  Difficile ensuite de gérer notre intimité.
 
Mettre des photos d’enfants qui ne sont pas les nôtres sans la permission de leurs parents. Et c’est encore plus délicat si vous ne connaissez qu’un seul des parents!  Ne laissez pas d’autres parents publier des photos sans votre autorisation aussi. Même chose pour l’école, vous devez signer une autorisation pour qu’on utilise la photo de votre enfant sur le site web de l’école ou sur leurs publications.
 
Soyez informés en consultant entre autres les sites de la Croix-Rouge, WebAverti et Habilo Médias.