PUBLICITÉ

Voici venu le moment de se dire au revoir

Famille image article
Le 25 janvier 2011, je faisais mes débuts comme blogueuse « professionnelle »  pour Yoopa.  Après presque un an au sein de l’équipe (j’ai eu la chance de m’occuper quelques années des réseaux sociaux), je me sentais privilégiée d’aborder un autre défi avec elle, avec vous. Je sais que j’ai fait des envieuses et des envieux. En effet, quel cadeau que cette plateforme pour écrire presque tout ce qui me passait par la tête et par le coeur!
 
 
Si on m’avait dit à l’époque que l’aventure durerait plus de sept ans et demi, je me serais montrée sceptique. L’univers des communications est tellement changeant! Évidemment, il y en a eu, des changements. De fréquence de publication, de décideurs, de tendances…
 
 
Moi aussi, j’ai changé. Je me suis adoucie d’un côté, affirmé plus de l’autre. J’ai grandi avec vous, je pense. Même pour une personne qui n’a pas beaucoup de « filtres » comme moi, ce n’est pas toujours évident de se livrer ainsi chaque semaine. Et ce, même si ça m’a pris pas mal de temps à réaliser que oui, des gens me lisaient, moi qui n’aime pas trop attirer l’attention… Je sais, c’est paradoxal, mais je n’en suis pas à une contradiction près ;)
 
 
Je voudrais vous remercier, lecteurs et lectrices de la première heure, comme les plus récents.  Vous qui avez pris le temps de lire mes billets, de les commenter, de faire avancer mes réflexions.  Certains de vos témoignages m’ont encouragée, inspirée, empêchée de m’apitoyer sur mon sort aussi, parfois. 
 
 
Vous m’avez souvent dit « Merci d’avoir écrit ça; je me sens moins seul(e) maintenant ».  Je veux vous dire que c’est pareil pour moi; vous m’avez prouvé ce que je pense depuis toujours: on n’est jamais seul(e) dans la vie!
 
 
Et dans ce monde souvent intense de la parentalité, ça fait du bien de se le remémorer… 
 
 
Je peux dire en tout cas, que vous êtes de beaux et de bons parents. L’actualité peut nous pousser à croire le contraire, puisque c’est de la minorité qu’on parle le plus souvent. Alors que majoritairement, au Québec comme ailleurs, vous êtes on ne peut plus dévoués, allumés, soucieux d’offrir le meilleur à vos enfants et je vous dis bravo! 
 
 
Je ne peux partir sans remercier ces collègues merveilleux, avec qui j’ai collaboré depuis février 2010, alors que Yoopa n’était encore qu’un grand mystère pour presque tout le monde. Bizarrement, j’étais celle qui devait n’être là que pour quelques mois et je suis presque la dernière à partir!
 
 
Merci à Marysol, celle qui m’a ouvert la porte, pour ensuite m’accorder tellement de confiance et d’encouragements! À Anne-Marie, Mélanie et Jean-Marc, mes comparses de la première heure que j’aime d’amour. À Denis, qui m’a démontré qu’un grand boss peut être accessible et ouvert.

 
 
À Virginie, Josée, Caroline, Jonathan, avec qui j’ai vécu plein de superbes moments également. À France, Laeticia, Manon, Delphine, Joannie et les collègues des chaines spécialisées.
 
 
Évidemment, une pensée toute particulière pour celui qui aura été mon voisin de blogue, mon confident, mon « voleur involontaire de sujets », Louis-Simon.  Salutations également à notre collègue des débuts, la dynamique et inspirante Geneviève. Merci à vous deux xx.
 
 
Et merci à ceux qui ont fait de moi, non pas une experte, mais une expérimentée de la famille: Chloé, Jérémy, Lou Ann, Maélie et Liam. Ainsi qu’à mon conjoint Thierry, qui supporte ma vie instable de pigiste et mes humeurs intenses « d’artiste ». Je vous aime.
 
 
Il est difficile de vous quitter, mais avant d’avoir des airs de matante qui jase trop longtemps sur le palier pendant que les enfants crèvent de chaud dans leurs habits d’hiver, je vais vous le dire…
J’ai pleuré avec vous, j’ai ri tout autant. Aujourd’hui, c’est dans un mélange des deux que je vous dis au revoir. Et à la prochaine, si les hasards de la vie ou mes projets en développement m’offrent cette chance.


 
 
Prenez soin de vous!
 
 
Mylen/Milou xx