PUBLICITÉ

3 choses à apprendre de nos chicanes

Couple image article
Une dispute dans un couple est fréquente et même saine selon certaines recherches. Mieux encore, nos chicanes peuvent nous ouvrir les yeux sur quelques points.
 
 
On connaît mieux…
 
… l’autre!
Quand on est capable de véritablement écouter l’autre – sans prendre ce qu’il nous dit comme une attaque, un jugement ou une accusation —, on arrive à mieux connaître ses besoins. On n’a pas à se sentir dans un débat où l’un ou l’autre doit absolument avoir raison. On pose plutôt des questions pour mieux éclaircir la position de notre vis-à-vis.
 
… nous!
Un désaccord cache en fait… un désir. Si on est capable de parler au « je », on arrivera à faire savoir à l’autre nos sentiments et notre opinion sur un sujet ou une situation en particulier. Du coup, on découvre ce qu’on veut vraiment et ce qu’on ne veut plus. Les chicanes établissent certaines limites. On peut se poser quelques questions post-chicanes afin d’en savoir un peu plus sur nous-mêmes! Eh oui, un petit exercice personnel. Des exemples de questions à se poser : « Pourquoi c’est si important pour moi? », « qu’est-ce que j’attends de cette discussion? », « Qu’est-ce que j’aimerais comme changement? », « Pourquoi j’ai autant réagi? », etc.
 
… notre futur chemin!
La façon dont on règle nos conflits nous en dit souvent long sur la relation à venir. Est-on capable d’aller de l’avant sans ramener cette discussion lors d’une prochaine chicane? A-t-on trouvé un terrain d’entente où les deux parties se sentent respectées? Qu’avons-nous bien fait? Que pourrait-on faire mieux la prochaine fois?