PUBLICITÉ

Comment réagir et intervenir ?

Croissance bébé et enfant 2-3 ANS image article

Il n’est guère réjouissant de se faire dire que notre enfant constitue un problème pour ses amis ou pour les éducatrices de la garderie. Il faut cependant percevoir cela comme une occasion de cerner les petites difficultés de notre enfant et l’aider à s’améliorer.

Un bilan constructif

Dans le cas d’enfant présentant certains problèmes de comportement à la garderie, le bilan de fin de journée (verbal ou sous forme de carnet de bord) ne devrait pas être fait dans le simple but de rapporter les gestes reprochés (sous forme de critiques ou jugements qui nous donnent parfois l’impression que c’est de notre faute ou qui renvoie le problème entre les mains des parents seulement).

Ce bilan ne devrait pas se centrer continuellement sur les aspects négatifs de la journée et plutôt être présenté de façon constructive dans le but de collaborer avec les parents et trouver les causes et solutions qui permettront d’aider l’enfant à grandir.

Éviter d’en parler devant l’enfant

Lors des bilans de fin de journée avec l’éducatrice, évitez de discuter des problèmes ou des difficultés de votre enfant en sa présence. Ce n’est guère bon pour son estime. De plus, ces phrases risquent de lui donner le sentiment de ne pas être apprécié et d’être moins bon que les autres. Devant les critiques répétées, notre enfant risque de s’approprier les comportements reprochés et de se percevoir vraiment de cette façon, une image qu’il aura par la suite de la difficulté à effacer ou à se débarrasser.