PUBLICITÉ

Enfant roi, parent sujet?

Croissance bébé et enfant image article

L’école n’est plus le prolongement des valeurs familiales. De ce fait, on peut établir qu’elle est un milieu artificiel où sont établies des règles distinctes afin d’instaurer un climat de sécurité propice à l’apprentissage. L’élève doit s’adapter pour fonctionner dans ce nouvel environnement.

Qu’arrive-t-il lorsque l’enfant est incapable d’y arriver? Lorsqu’il est incapable de gérer sa frustration et l’exprime par de l’agressivité? Cette dernière est la principale raison du décrochage scolaire. Il importe donc d’outiller nos enfants afin qu’ils soient en mesure de faire face à ce système scolaire et en sortir sans trop de blessures.

En venant au monde, chaque enfant cherche à établir un lien avec son parent. Il possède déjà les outils lui permettant d’établir ce pont: la succion, l’étreinte, les pleurs, le regard et le sourire.

La sensibilité du parent lui permet de comprendre les besoins exprimés par son enfant (pleurs, cris, etc.).

Posons-nous la question: lorsque mon bébé pleure, est-ce que je cherche à identifier son besoin qui, une fois comblé, lui permettra de retrouver son calme ou je cherche à le faire cesser de pleurer?

La nuance est importante, le travail du parent est d’identifier les besoins de bébé et d’y répondre de façon chaleureuse, rapide et constante. La réponse doit réconforter la détresse exprimée par notre enfant.

Une fois cette étape franchie, (vers les 9 à 12 mois) nous devons parler d’éducation. Nous sommes alors en mesure de faire la différence entre besoin, désir et caprice. La réponse donnée par les parents aux demandes du bambin doit intégrer les habiletés d’autocontrôle.

L’apprentissage des habiletés d’autocontrôle s’avère essentielle afin d’éviter d’avoir un enfant incapable de s’adapter aux diverses situations de la vie.

Comme parent nous devons éviter d’être au service de son enfant et d’ainsi fabriquer un roi.

Oui, l’enfant est une personne à part entière mais c’est une petite personne. Il a besoin d’un modèle, d’un guide, d’une référence lui permettant de devenir lui, un être distinct et ouvert aux autres.

Apprendre à attendre

Dans un premier temps, il doit apprendre à attendre, c’est la première habileté d’autocontrôle à développer. Elle est essentielle pour accepter le délai entre ce qu’il veut faire (désir) et le moment de l’exécution.

C’est également une habileté de base permettant les apprentissages académiques et sociaux. En effet, l’élève attend son tour pour poser des questions, attend son tour pour se déplacer, attend que les notions académiques soient intégrées et reliées entre elles pour comprendre, attend dans un jeu, lors de diverses interactions et il n’a pas fini d’attendre!

Pourtant, malgré ces situations naturelles où l’on demande d’attendre, parfois nous devons comme parent en créer de toutes pièces. Attendre ça s’apprend!

Nous devons nous assurer que notre enfant a été placé en situation d’apprendre. Ex.: «Maman, je veux un verre d’eau.» la mère peut répondre: «Oui mon grand, attends deux minutes.» si votre enfant roule sous la table en pleurant…vous avez un problème.

Page suivante >