PUBLICITÉ

Comment doit-on réagir, comme parents, devant les peurs de nos enfants ?

Parents et relations familiales 6-7 ANS image article

Les peurs de notre enfant peuvent nous apparaître rationnelles (peurs des loups, des chiens…) ou parfois irrationnelles (peur des fantômes, des monstres).

Dans tous les cas, les parents doivent les prendre au sérieux et réaliser que cette peur est bien réelle aux yeux de l’enfant.

Cette prise de conscience permettra au parent de répondre adéquatement à ses premiers besoins : se faire réconforter et rassurer afin qu’il développe un sentiment de sécurité qui l’aidera à avoir le courage d’affronter et surmonter sa peur.

À retenir...

Se rappeler que la peur de notre enfant est bien réelle pour lui. Ne pas traiter cette peur à la légère en se moquant de sa réaction. Ne pas surréagir devant les peurs de notre enfant ou être surprotecteur. 

Si le parent manifeste excessivement son inquiétude ou son instinct de protection devant son enfant en pleurs ou en crise, il pourrait très bien renforcer cette peur, bien involontairement. L’enfant pourrait croire qu’il y a vraiment quelque chose à craindre.