PUBLICITÉ

À quel âge un enfant commence-t-il à mentir ?

Parents et relations familiales 6-7 ANS image article

Ma fille de 11 ans me cache la vérité ! Voilà un constat que bien des parents partagent devant les mensonges répétitifs de leurs jeunes sur les notes, les devoirs, les sorties, les amis et plusieurs autres sujets plus anodins. À cet âge, il est plus difficile d’accepter que notre enfant ne nous fasse pas confiance et qu’il nous cache la vérité. Surviennent alors de nombreuses questions : comment a-t-il pu me mentir aussi effrontément ? Est-ce inquiétant ou normal ? Comment réagir et intervenir ?

À quel âge un enfant commence-t-il à mentir ?

Tous les parents sont, un jour ou l’autre, confrontés aux mensonges de leurs enfants, un comportement qui généralement inquiète. Pourtant, tous les enfants racontent des mensonges. Cela fait partie de leur développement normal. En bas âge, on parle plus de fabulation (modifications de la réalité), qui est alimentée par leur imagination en pleine effervescence. En fait, lorsque l’on fait référence au mensonge proprement dit, il faut d’abord connaître la vérité, désirer la cacher à quelqu’un puis faire preuve d’imagination pour inventer le mensonge. Cet exercice réfléchi demande une certaine maturité intellectuelle que les enfants peuvent atteindre seulement vers l’âge de 6 ou 7 ans. C’est alors que l’enfant distingue la réalité de la fiction et que le mensonge proprement dit s’installe. C’est une façon de lancer un message au parent : « toi tu ne peux pas toujours tout savoir sur moi ! » Le mensonge sera donc beaucoup plus planifié et sera accompagné du sentiment de culpabilité qui le caractérise.