PUBLICITÉ

À la découverte de ses organes génitaux

Sexualité 4-5 ANS image article

Question :

Bonjour Madame Brousseau ! 

J'ai lu avec grand intérêt la réponse que vous avez donnée à la maman qui vous demandait quoi répondre à son fils au sujet des érections qu'il avait (http://www.yoopa.ca/experts/billet/comment-expliquer-la-premiere-erection).

J'ai aussi un petit garçon qui vient tout juste d'avoir 4 ans. Bien que j’aie déjà remarqué qu'il avait une érection (par exemple dans le bain), il ne m'a encore jamais posé de questions à ce sujet, comme tel.

Ce qui me préoccupe d'avantage, c'est qu'il prend plaisir à me dire: « Maman, regarde mon pénis », ou encore, si je l'aide à se changer rapidement: « Maman, je touche à mon pénis ».  Parfois, il me dit qu'il a le droit de se toucher quand il est dans sa chambre, mais il me dit cela alors qu'on parle de tout autre chose.

Effectivement, lorsque j'ai remarqué qu'il devenait conscient de son corps et qu'il commençait à porter la main dans sa culotte, j'ai commencé à lui dire qu'il avait le droit de se toucher, mais pas quand il était avec des gens, ni devant maman ou papa. Je lui ai dit que s'il voulait le faire, il pouvait aller dans sa chambre. Même si j'avoue avoir chaque fois un pincement au coeur en lui donnant ce genre de « permission » que j'aurais quant à moi retardé encore de quelques années, j'essaie de ne pas dramatiser et je m'efforce de lui parler de tout ça de la même manière que je lui explique qu'il doit placer ses souliers en entrant dans la maison, ou qu'il doit tirer la chaîne de la toilette lorsqu'il a fini, etc.

Je lui avais aussi dit que son pénis est seulement à lui et j'ai commencé à lui parler, bien que très sommairement, du fait que personne n'a le droit de toucher son pénis, etc.

Le problème (si c'en est un...??) est qu'il cherche à me « confronter » en me disant de le regarder, ou de le toucher ou encore en faisant exprès de jouer avec son pénis devant moi lorsqu'il se déshabille pour le bain.

J'ai beau m'efforcer de simplement le ramener à l'ordre, sans trop faire d'histoires, ça m'énerve qu'il continue quand même, 1 à 2 fois par semaine.

J'exclus toute possibilité d'abus sexuel de la part des personnes qui gravitent autour de lui.

Croyez-vous pouvoir apporter une réponse à mes questionnements ?

Je vous remercie à l'avance.


Une maman d’un petit garçon


Réponse :

Bonjour,

Vous vous questionnez à savoir si c'est normal que votre garçon attire votre attention en montrant son pénis.

À 4 ans, c’est l’âge où l’enfant découvre son corps de A à Z et développe une fixation sur bien des parties de son corps, dont ses organes génitaux. Lorsqu’il pointe et nous montre ses orteils ou son nez, par exemple, cela ne nous dérange pas. Par contre, lorsqu’il est question de son pénis (ou de la vulve chez les petites filles), nous sommes mal à l’aise car ça touche à nos propres tabous, malaises et normes sociales. Pour nous, c’est impensable de montrer nos organes génitaux de cette façon à d’autres adultes, mais pour eux, ça fait partie de leur développement sexuel normal. En vous le montrant, il se rassure car pour lui, c’est important de savoir s’il est normal ou non. Les enfants prennent conscience des différentes parties de leur corps et forgent tranquillement leur identité sexuelle à cet âge. Jusqu’à maintenant, vous intervenez de la bonne façon avec lui et c’est important de garder votre calme même si ça peut sembler répétitif. Vous agissez aussi de la bonne façon en lui parlant de l'intimité, même si ce n'est pas évident pour vous de lui donner ce genre de permission. Il doit apprendre qu'il ne doit pas montrer son pénis à tout le monde et encore moins, demander aux gens de le toucher. Sous peu, il traversera une autre étape.

Vous écrivez qu’il semble vous « confronter » lorsqu’il vous oblige à regarder son pénis. A-t-il déjà fait la même chose avec une autre partie de son corps, comme par exemple, en vous disant : « Maman! Regarde, mes orteils bougent. Est-ce que tes orteils bougent aussi ? » C’est une façon pour lui de prendre conscience de ce corps qui lui appartient et il met des mots sur toutes ses parties. Cette période ne dure habituellement pas très longtemps.

Au plaisir

Sophie Brousseau, sexologue
Site internet: www.sophiebrousseau.com

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici !