PUBLICITÉ

La puberté et la sexualité de notre préado

Sexualité 10-12 ANS image article

La puberté entraîne chez nos jeunes des changements hormonaux importants qui ont une incidence sur leurs pulsions sexuelles, qu’ils découvrent et qui peuvent susciter de nombreuses interrogations. Les parents, évidemment, sont les premiers concernés par ces questions. Leur parler du corps et de la sexualité, répon­dre aux questions, soulager les angois­ses et les incompréhensions, cela devient indispensable. L’approche utilisée n’est cependant pas toujours évidente ! La pudeur est en jeu, d’un côté comme de l’autre, et nous ne voulons surtout pas brusquer les choses.

Il est tout d’abord important de compren­dre qu’il est préférable que la mère parle à sa fille et le père à son fils. L’enfant se sentira plus en confiance avec le parent du même sexe qui a traversé la même chose (même si ce fut à une autre époque) et qui s’est probablement posé les mêmes questions.

Chez les garçons, on pourra parler de la pilosité, de la mue et des pulsions sexuelles croissantes (éjaculations noctur­nes…) en expliquant que ce processus est bien normal. Il est important d’éviter qu’il culpabilise, et pas question non plus de le taquiner, sans quoi il risque de se refermer.

Chez les filles, on devra se faire rassurant sur les sujets tels que la pilosité, les seins et, surtout, sur les premières règles. L’arrivée des menstruations peut être un changement bouleversant pour une jeune fille. C’est un grand événement qui demande une bonne préparation.