PUBLICITÉ

Le travestisme infantile

Sexualité 4-5 ANS image article

Question :

Bonjour madame Brousseau,

Je suis la maman d’un petit garçon de 4 ans qui affiche une “différence” notable dans ses goûts et son apparence par rapport aux autres petits garçons de notre entourage...

Au début, je n’y voyais rien d’inquiétant, mais plus le temps passe, plus je me questionne. Et son père est troublé...

Alors voilà! Même en nous considérants ouverts d’esprit, nous avons du mal avec le fait que notre fils cherche fréquemment à s’habiller “en fille”. Que ce soit avec des costumes de princesse ou les vêtements de tous les jours de sa soeur de 6 ans. Il demande aussi du vernis à ongle, des bijoux, du maquillage...

Ça dépasse le cadre de jeux avec sa soeur. Même en son absence, il est porté vers ce qui est féminin. Les vêtements et le maquillage, mais aussi les poupées.

J’ai peur que ça devienne problématique à son entrée à l’école... Je ne veux pas qu’il se fasse intimider...

Son père et ma belle-mère craignent que tout cela soit un signe d’homosexualité. Pour ma part, peu importe son orientation sexuelle, je veux que mon fils soit heureux, mais je persiste à dire à mon conjoint et à sa mère que les “jeux de filles” ou les vêtements ne sont pas un signe d’homosexualité. Qui a raison? 

J’ai peur que les goûts de mon fils deviennent source de conflit dans notre famille...

Pouvez-vous me donner des trucs? Que dois-je faire pour le bien de tous?

Merci. 

 

Réponse :

Bonjour,  

Ce que vous décrivez dans votre message se nomme le travestisme infantile, c’est-à-dire qu’il est fréquent que des garçons et des filles se déguisent en portant des vêtements du sexe opposé et en jouant avec des jouets de l’autre sexe. Entre 3 et 5 ans environ, l’enfant est dans une période où il prend conscience de son genre, c’est-à-dire qu’il est un garçon ou une fille. Souvent, les enfants s’identifient beaucoup à leurs mères puisque ce sont elles qui s’occupent d’eux le plus souvent. De plus, si votre fils passe beaucoup de temps à jouer avec sa sœur, il se peut aussi qu’il tente de lui ressembler. Habituellement, vers 5 ans, l’enfant sait qu’il est un garçon, qu’il doit porter des vêtements de garçon et il joue davantage avec des jouets qui s’adressent davantage aux garçons. 

C’est important de lui dire que de se déguiser en fille ou en princesse, c’est un jeu. Que dans la vie de tous les jours, puisqu’il est un garçon, il doit s’habiller comme son papa. Graduellement, il s’identifiera à votre conjoint et voudra être un « homme » comme son papa.

Il faut éviter de réagir fortement en le chicanant car il pourra utiliser son déguisement pour avoir votre attention. Vous devez plutôt axer vos interventions en lui disant qu’il sera toujours un garçon mais que s’il désire se déguiser en fille, ça demeure un jeu. Dans la vie de tous les jours, il est un garçon et s’habille comme son papa. Pour vérifier son intérêt envers les jouets et vêtements féminins, vous pouvez lui demander ce qu’il aime dans le fait de se déguiser en filles et de prendre les jouets de sa sœur. Demandez-lui la même chose mais au niveau des jouets pour les gars. Vous serez peut-être surprise de ses réponses. 

L’orientation sexuelle d’une personne ne se détermine pas pendant la petite enfance. Alors, même s’il joue avec des jeux de filles ou aime s’habiller en fille, il ne sera pas homosexuel pour autant. C’est plutôt vers l’adolescence, qu’une personne se questionne sur son identité.

En vieillissant, s’il continue à désirer être une fille et dit haut et fort qu’il déteste être un garçon, voudrait changer de sexe, aimerait couper son pénis pour ressembler à une fille, etc. il est conseillé de consulter.

Au plaisir,

Sophie Brousseau
sexologue
www.sophiebrousseau.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!