PUBLICITÉ

L'exploration du corps chez les jeunes enfants

Sexualité image article

Question:

Bonjour Mme Brousseau,

Je me questionne au sujet de ma fille de deux ans et 4 mois. Depuis peu, elle joue souvent avec ses organes génitaux. Elle dit avoir un pénis et être un garçon. Je ne m'inquiète pas outre mesure, mais ce genre de situation met mon conjoint mal à l'aise. J'aimerais savoir ceci: quand doit-on considérer qu'il y a un problème? Est-ce une phase normale? Je dois ajouter que ma fille est très garçon manqué, aime les pompiers et les outils, est bruyante et pas délicate pour deux sous mais, en contrepartie, elle aime aussi jouer à la poupée et à la maman.

Merci de me répondre!

Réponse

Bonjour Madame,

Votre fille traverse présentement une étape où elle observe et se compare aux personnes qui l’entourent. Elle explore son corps, comme vous avez pu le constater. A cet âge, des petites filles croient qu’un pénis poussera éventuellement car elles comprennent difficilement qu’elles n’en ont pas.

Pour l’aider et lui faire comprendre qu’elle n’a pas un pénis mais plutôt une vulve, comme sa maman, vous pouvez lui montrer dans un livre ou lui dessiner le corps humain d’un homme et d’une femme. Nommez les différentes parties du corps avec elle : nez, bouche, bras, jambes etc. sur l’homme et sur la femme.

Pour ajouter un petit plus à ce jeu, donnez un nom à ces personnages. Exemple, trouvez un nom de fille et de gars qu’elle connaît pour identifier les dessins de l’homme et de la femme. Lorsque vous êtes rendues aux organes génitaux, demandez-lui de dire qui a un pénis et qui a une vulve. Ainsi, ce sera plus facile pour elle de comprendre que les petites filles ont une vulve et pas de pénis comme les garçons.

À son âge, votre fille a besoin d’être rassurée et cela fait partie de son développement sexuel. En ce moment, elle est à un âge où elle développe son identité de genre, pour qu’éventuellement elle puisse s’identifier en tant que fille. 

Présentement, elle joue autant avec des jouets qui semblent être destinés soient aux garçons ou aux filles, et c'est très bien ainsi. Les enfants ne font pas de distinction entre un jeu destiné à un sexe plutôt qu'à l'autre, comme les adultes le font.  

Lorsqu’elle vous dira à nouveau qu’elle est un garçon, demandez-lui pourquoi elle dit cela et pourquoi elle veut être un garçon? Souhaite-elle ressembler à son papa? Expliquez-lui que, comme maman, elle est aussi une fille. Demandez-lui de lui nommer des petites filles de son entourage et des noms de petits garçons qu’elle connaît. Cet exercice l’aidera à distinguer les garçons des filles. 

Après les exercices, demandez-lui à nouveau si elle, elle est une fille ou un garçon. Elle devrait être en mesure d’assimiler le fait qu’elle est une fille et qu’elle a une vulve tandis que les garçons ont un pénis.

En vieillissant, il y aura lieu d’investiguer si vous remarquez de la détresse par rapport au fait qu’elle soit une fille, par exemple. Mais, je tiens à vous rassurer que les enfants traversent cette phase et que c’est tout à fait normal.

Pour poser une question à notre experte: experts@yoopa.ca

Pour communiquer avec Sophie Brousseau directement pour un rendez-vous, cliquez ici!