PUBLICITÉ

Son premier amour

Sexualité 6-7 ANS image article

Le premier amour de nos adolescents arrive souvent plus vite qu'on ne le croit. Comment agir quand la situation se présente? Suzanne Vallières, psychologue, répond à la question d'une mère à ce sujet.

Q. Mon garçon Frédéric vient tout juste d'avoir 14 ans et a une petite amie depuis peu (sa première). Même si j'ai été un peu surprise, je me suis fait à l'idée que mon fils sois «en amour». Par contre, je n'ai pas beaucoup d'occasions de connaître son amie puisqu'ils s'isolent toujours dans la chambre ou dans le sous-sol. Je suis un peu mal à l'aise devant cette situation et je ne sais pas si je dois lui en parler. Qu'en pensez-vous?
Marie-Josée, Trois-Rivières

R Bonjour Marie-Josée, le premier amour de nos adolescents arrive souvent plus vite qu'on ne le croit, sans crier gare, et c'est une étape pour laquelle nous ne sommes pas vraiment préparés. C'est donc normal que vous vous sentiez quelque peu déstabilisée.

Les premiers «flirts» de nos ados sont souvent accompagnés de nouveaux comportements qui peuvent nous désarmer ou nous inquiéter: ils passent soudainement de longues heures au téléphone ou à l'ordinateur (à «chatter»), ils s'isolent plus fréquemment dans leur chambre et n'ont plus grand chose à dire à leurs parents. Bref, vous remarquez qu'ils s'éloignent progressivement de vous. Pas toujours facile à accepter comme parent!

Ouverture et écoute

Le fait que Frédéric soit en amour est donc un signe qu'il progresse vers le monde des adultes. Il faut donc que vous vous ajustiez à cette situation. S'il ne veut pas vous en parler, ne le forcez pas.

Faites preuve de plus d'ouverture et d'écoute qu'avant et tâchez de percevoir chez lui les bons moments pour en parler respectueusement. Il ne sert à rien d'insister puisque, de toute façon, votre ado ne vous en parlera que s'il en a envie. D'ailleurs, il est important d'éviter les taquineries ou les questions intimidantes («Est-ce qu'il embrasse bien?»). Il faut garder une bonne communication avec votre adolescent et ce genre de commentaires ne fera que nuire.

Limites à respecter

Il faut également respecter son intimité. Il a droit, lui aussi, à son petit jardin secret. Ce qui est peut-être plus difficile est de connaître les limites de cette intimité. Votre ado a toujours besoin d'encadrement et c'est votre rôle de lui fournir les limites à respecter dans cette nouvelle aventure et ce, selon vos valeurs.

Vous ne devez donc pas hésiter à établir des règles (qui peuvent évoluer avec la relation) et les communiquer clairement à Frédéric. Par exemple: interdiction de s'enfermer dans la chambre avec son amie, porte fermée; interdiction de parler au téléphone (ou chatter) après 20h00; pas de fréquentations la semaine.

Bref, vous devez continuer de lui fournir un encadrement adapté à cette nouvelle situation qui vous permettra de garder une bonne communication avec votre tout nouveau Frédéric!