PUBLICITÉ

Allergies : 10 trucs pour ne pas surprotéger son enfant

Allergies image article
Est-ce que votre enfant souffre d'allergies?  Il est normal de vouloir le protéger mais c'est impossible de rendre la totalité de l’environnement d’un enfant exempt d'allergènes. Vous ne pourrez pas toujours être là, et on ne peut pas se préparer à toutes les éventualités.
 
L’organisme Food Allergy Research & Education encourage plutôt les parents à éduquer leurs enfants dès un jeune âge, et leur apprendre à développer les habiletés nécessaires pour veiller à leur propre mieux-être.
 
1.     Parler d’allergie avec des termes simples : Expliquez à votre enfant que certains aliments peuvent le rendre très malade. Parlez d’un fromage qui fera « bobo au ventre » à un enfant intolérant au lactose, ou d’un dessert « danger pas touche » à un enfant allergique aux noix.
 
2.     Apprendre à identifier les aliments allergènes : Montrez à votre enfant des images découpées dans la circulaire en expliquant quels aliments sont dangereux pour lui : le lait, les œufs, le beurre d’arachide…
 
3.     N’accepter la nourriture que de certains adultes : Enseignez à votre enfant qu’il ne devrait manger que la nourriture que lui apporte ses parents, ses grands-parents, son éducatrice ou d’autres personnes qui sont au courant de son allergie.
 
4.     Garder son calme : Il faut éviter de s’emporter en discutant d’allergies avec d’autres adultes. Même si le sujet est sérieux, vous ne devez pas effrayer votre enfant à propos de ses allergies.
 
5.     Utiliser le « nous » : Dites à votre enfant que « Nous allons lire l’étiquette pour nous assurer que tu peux en manger » pour qu’il se sente impliqué.
 
6.     Faire l’épicerie avec son enfant : C’est l’occasion de lui montrer que certains aliments allergènes peuvent prendre plusieurs formes ou avoir des emballages différents.
 
7.     Éviter de retirer complètement les aliments à problème à la maison : À moins que l’enfant ne soit en très bas âge et que l’allergie soit très sévère, mieux vaut qu’il apprenne à vivre en présence de son allergène et à adopter les bonnes habitudes.
 
8.     Identifier la nourriture sécuritaire : À la garderie, si votre enfant a des besoins particuliers (ex. : lait sans lactose, collation de remplacement, etc.), inscrivez son nom au feutre noir sur les aliments sécuritaires.
 
9.     Porter un bracelet Medic-Alert : Lors de voyage à l’étranger ou si l’enfant n’était pas sous supervision au moment d’avoir une réaction, un bracelet d’identification offre un moyen universel de communiquer avec précision les détails de l’allergie. Les bracelets sont également facilement reconnaissables, et encouragent la vigilance auprès de l’enfant. 
 
10.  Prévoir un repas « plan B » : Si vous vous rendez à une réception en groupe, à un souper chez de nouveaux amis ou que vous serez dans un autre environnement peu familier… apportez un repas sécuritaire pour votre enfant, au cas où vous sentiriez qu’il y a un risque sérieux d’allergie.