PUBLICITÉ

Allergies alimentaires : source d'anxiété et de solitude pour les enfants

Allergies image article

Les enfants aux prises avec des allergies alimentaires souffrent aussi d’anxiété et de solitude, selon une étude. « Les allergies sont souvent dédramatisées et présentées comme un problème mineur, mais la vie d’un enfant allergique peut être un enfer. Les enfants allergiques ont peur d’être malades et ont un niveau d’anxiété encore plus élevé au sujet des aliments que les enfants diabétiques. Vivre dans un état constant d’alarme est ressenti au niveau du développement et du bien-être de ces enfants », a expliqué Maria Antonella Muraro, auteur de l’étude menée sur 107 enfants.

Contraintes

Il ressort de cette recherche que 23 % des enfants allergiques souhaiteraient pouvoir essayer de nouveaux aliments afin de varier leur alimentation, car la majorité la perçoit comme trop fade et peu tentante.

Par ailleurs, 17 % d’entre eux, quel que soit leur âge, ne participent jamais à une fête ou à un pique-nique entre amis et 24 % se disent contraints d’apporter leurs propres aliments. Enfin, 10 % des enfants allergiques ont aussi arrêté toute activité physique par crainte de choc anaphylactique.