PUBLICITÉ

Mon enfant est allergique aux oeufs

Allergies image article
Question:
 
Bonjour,
Je viens tout juste d'apprendre que mon fils de 18 mois souffre d'allergies sévères aux oeufs. Le monde des allergies alimentaires m'est inconnu et je me demande par où commencer, comment cuisiner sans oeufs et surtout comment protéger mon fils. Bref, je me sens un peu surpassée par cette nouvelle. Merci de m'éclairer.
 
Réponse
Bonjour,
Je comprends que vous soyez dépassée par les événements. Soyez rassurée, il existe de nombreuses ressources pour vous aider à vous familiariser avec le monde des allergies alimentaires.  Voici quelques conseils de départ pour vous aider à vous orienter.
 
En mode « prévention »
En cas d’allergies alimentaires sévères, le meilleur moyen de prévention est l’évitement. Il est donc préférable de bannir de votre cuisine, tous les aliments auxquels votre fils pourrait être allergique. Il est également important d’informer vos proches ainsi que la garderie s’il y a lieu.
 
Aliments au triage !
Commencez par lire la liste des ingrédients de tous les aliments transformés que vous avez à la maison. Au Canada, les œufs et les noix sont des allergènes devant être obligatoirement déclarés par l’industrie agroalimentaire. Par conséquent, les aliments transformés qui en contiennent porte une mention « contient » suivi de l’allergène qui s’y retrouve.
 
Toutefois,  selon la loi canadienne, l’industrie agroalimentaire n’est pas dans l’obligation d’identifier les aliments à risque de contenir des traces de certains allergènes. Seulement certaines industries affichent volontairement une mention « peut contenir ». Si l’aliment ne contient pas cette mention, il peut tout de même contenir des traces d’allergènes. En cas d’incertitude, il est recommandé d’appeler directement la compagnie.
 
Ajustements culinaires : c’est nécessaire 
Le fait de devoir cuisiner sans œufs peut vous sembler compliqué, mais avec le temps, vous trouverez plusieurs alternatives. Il est même possible de faire d’excellents gâteaux sans œufs en remplaçant ces derniers par différents substituts. Une quantité de 60 ml de purée de banane ou de tofu soyeux ou encore 60 ml de gel de graines de lin font bien l’affaire.
 
Pour préparer du gel de lin, faites mijoter 80 ml de graines de lin dans 750 ml d’eau pour environ 30 minutes. Tamisez pour séparer le gel des graines et congelez les surplus de gel dans des moules à glaçons. Au besoin, des substituts d’œufs commerciaux sont aussi offerts dans les marchés d’aliments naturels et dans certains supermarchés.
 
Pour en savoir davantage, adressez-vous à l’Association Québécoise des Allergies Alimentaires (AQAA). www.allergiesquebec.org
Cette association est un bon centre de référence et de services pour les gens vivant avec des allergies alimentaires.
 
Je vous recommande aussi de consulter les livres suivants :
 
·      Déjouer les allergies alimentaires de Marie-Josée Bettez,  Québec Amérique (également son site internet : www.dejouerlesallergies.com
 
·      De l’allergie aux plaisirs de la table de Martine Carrière et Marie-Chantal Valiquette, Édition Flammarion Québec
 
·      Peut contenir des traces de bonheur de Julie La Rochelle et Jean-Sébastien Lord, Les Éditions de L’homme
 
Bonne chance !
 
 
Avec la collaboration de Mélanie Bergeron, technicienne en diététique