PUBLICITÉ

Les vitamines pour femmes enceintes, est-ce vraiment nécessaire?

Grossesse image article
Même si elle mange de façon équilibrée, la future maman gagne à compléter son alimentation à l’aide d’un supplément.
 
Durant la grossesse, vos besoins en vitamines et en minéraux augmentent, car vous devez aussi fournir à bébé tout ce dont il a besoin. Pour que les deux ne manquent de rien, un supplément vaut le coup !
 
Pour éviter de tomber en panne…
 
Certaines femmes optent pour la consommation quotidienne d’un comprimé de 400 microgrammes d’acide folique dès qu’elles ont pris la décision de devenir enceinte. Il s’agit effectivement d’un élément nutritif essentiel pour éviter des malformations graves du tube neural. Mais le fer demeure tout aussi important, puisque plusieurs futures mères souffrent d’anémie durant la grossesse.
 
Cela se manifeste par une pâleur, un essoufflement et une fatigue accrue. Vos besoins en fer triplent entre le premier et le dernier trimestre de gestation.
 
Il devient parfois difficile d’atteindre les besoins en fer via les aliments. Afin d’éviter une anémie ferriprive (carence en fer), la prise quotidienne d’une multivitamine comprenant du fer devient tout à fait indiquée. L’anémie ferriprive est associée à la naissance d’un bébé de faible poids et à des retards de développement.
 
Qu’en est-il de la vitamine D ? Tout comme la population générale, les femmes enceintes devraient consommer un supplément de vitamine D. On en retrouve déjà dans les comprimés pour femme enceinte. La vitamine D favorise également l’absorption du calcium, un élément qui permettra à bébé de construire sa masse osseuse.
 
C’est lors du dernier trimestre que bébé en a le plus besoin, car durant cette période, ses os vont croître et ses dents se formeront. Pour ne pas épuiser vos réserves de calcium et provoquer une déminéralisation osseuse associée à l’ostéoporose, une multivitamine dédiée à la maternité est tout indiquée. Surtout si vous consommez peu de produits laitiers (yogourt, lait, fromage) !
 
Même si vous possédez une alimentation équilibrée avant ou durant votre grossesse, il demeure sage de consommer un supplément dédié à cet effet. Optez idéalement pour des comprimés qui renferment des gras oméga-3, essentiels au développement neurologique du fœtus.
 
Pour éviter la constipation souvent associée à la prise des comprimés pour femme enceinte, augmentez votre apport en fibres et buvez beaucoup d’eau.
 
Enfin, si votre supplément occasionne des symptômes gastro-intestinaux indésirables (ex. : nausées), parlez-en à votre médecin.