PUBLICITÉ

Trop de poids durant la grossesse

Grossesse image article

Tout près de 40% des Québécoises prennent trop de poids durant leur grossesse, selon une étude rendue publique hier par les Instituts de recherche en santé du Canada. Une situation qui peut causer des problèmes de santé aux futurs bébés.

«Il y a une relation directe entre la prise de poids de la mère et le poids du bébé à la naissance. Un gros bébé peut entraîner plus de complications à la naissance (comme des césariennes) et il a plus de risque de rester gros et même de devenir obèse», dit le Dr Michael Kramer, directeur scientifique aux IRSC.

Même la mère qui prend trop de poids risque de développer des problèmes d'obésité puisque la perte de poids post-natal sera plus difficile.

Selon les données de l'étude, 39% des Québécoises ont pris trop de poids durant leur grossesse, contre une moyenne de 42% au pays. «Avant, on disait aux mères de manger pour deux. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on mange déjà pour deux avant la grossesse.»

Les jeunes à risque

Les plus jeunes mères courent plus de risque d'avoir un excès de poids durant la grossesse. Leur pourcentage est de 56% entre les âges de 15 à 19 ans contre 35% chez les 35 à 39 ans.

«Ce n'est pas physiologique, ça a davantage à voir avec le statut socio-économique. Les jeunes mères sont sou-vent plus pauvres et vont donc s'alimenter moins bien. Les plus riches peuvent se permettre plus de diversité», indique le Dr Kramer. «C'est culturel et il y a aussi une question de coûts. C'est moins cher de manger un Big Mac.»

En plus de la faible scolarité, les femmes qui n'ont pas de diplôme secondaire sont plus à risques que celles qui ont terminé l'université. Finalement, les femmes originaires d'un autre pays, ont du surpoids dans 33% des cas contre 44% pour les canadiennes d'origine.

Poids insuffisant

À l'inverse, le fait de ne pas prendre suffisamment de poids peut être problématique. «Quand on est enceinte, ce n'est pas le temps pour faire des régimes, mais c'est un problème beau-coup moins grand que la trop grande prise de poids.»

Dans le cas d'une prise de poids insuffisante, le bébé naîtra plus petit que la moyenne dans 44% des cas.

* Les femmes qui ont un surpoids avant la grossesse vont dépasser les recommandations de prises de poids dans 55% des cas.

* En plus de manger sainement, le Dr Kramer recommande de faire de l'exercice modéré pour prévenir la prise de poids excessive.