PUBLICITÉ

«Je suis une boule de stress, quoi faire pour que ça change?»

Santé et bien-être image article
Le stress nous envahit? On sent constamment une boule de stress en nous ? On est la championne pour se mettre de la pression ? Voici 6 trucs pour que ça change et ramener un peu de calme dans notre vie.
 
1. Les évacuer un à un… dès qu’ils apparaissent. L’erreur que l’on fait toutes, c’est de les accumuler et de les laisser prendre de l’expansion. On a peur de demander une journée de congé à notre patron alors on repousse toujours le moment de faire notre demande. Pendant cette attente, on redoute le refus, on stresse et on se sent mal même si on ne sait pas quel sera la réelle issue. On arrête de repousser et on agit – quand on peut – dès que possible. Ensuite, selon la réponse obtenue, on peut se remettre en mode «action» plutôt que «rumination».   
 
2. Stop aux scénarios catastrophes. On a tendance à toujours se faire des scénarios catastrophes dans notre tête et on finit par y croire. Et à se faire peur. De fait, notre stress grossit. Il faut arrêter notre propension à s’imaginer le pire. Dès que ça nous arrive – et qu’on s’en aperçoit –, on s’efforce de penser plus positivement et surtout de façon plus réaliste.
 
3. Se dépenser… et non dépenser pour compenser ! On fait du sport pour se défouler. L’activité physique est un antistress puissant. On évacue notre nervosité et nos tensions en autant de pratiquer un sport qu’on aime et qui exige qu’on y concentre tous nos efforts…
 
4. Des micro-détentes. On ne peut pas s’offrir des massages, des siestes ou un long bain quand on veut, alors on doit se faire une liste de petites choses faciles à faire un peu partout. On aime dessiner ? On apporte quelques crayons colorés dans notre sac à main pour les avoir toujours sous la main. La musique nous calme ? On ne part jamais pour le bureau sans nos écouteurs.
 
5. L’expulser. Notre boule de stress grossit parce qu’on la garde que pour soi. Quand on rumine, on laisse toute la chance à notre boule d’enfler en nous. On doit donc expulser notre stress. On confie ce qui nous ronge à quelqu’un de confiance, on écrit ce qui nous tourmente, on dessine ou on peint ce qu’on garde pour soi, etc.
 
6. Respiration au secours ! Quand on est stressée, on a le souffle court, le cœur qui débat et la jambe qui tressaute. Nos signes physiques ne nous trompent pas. On fait des exercices de respirations comme la cohérence cardiaque pour évacuer nos vagues de stress. On découvre RespiRelax.