PUBLICITÉ

Des trucs de papa quand un enfant a la gastro

Maladies et infections image article
Ah la gastro! Un petit mot et tout notre être chavire, les maux d’estomac commencent, on a la nausée et ce, même si on en parle au téléphone avec quelqu’un. Or, quand on est parent, on doit vivre avec ce fléau. Ce n’est pas écrit dans les livres, on apprend ça sur le terrain, et après qu’il soit trop tard pour ne plus avoir d’enfants. Les cas de gastro augmentent exponentiellement avec le nombre d’enfants. J’ai trois enfants qui à chaque jour croisent 50 enfants chacun ce qui fait qu’à chaque jour, j’ai un potentiel gastroentérique de 153. Je n’ai aucune idée de ce que veut dire ce chiffre inventé mais comme je le disais dans mon autre texte, les enfants c’est dégueulasse, même les plus propres, et on peut s’attendre à ce qu’en tout temps 10% de ces morveux soient porteurs de cette virulente catastrophe.

 

Voici des trucs de papa qui peuvent être utiles lorsqu’un ou tous nos enfants ont la gastro.

 

Le premier truc est très simple : faire du temps supplémentaire. Lorsque mon épouse m’appelle pour m’annoncer qu’un de mes enfants vomit son âme, je la laisse à peine finir sa phrase que j’enligne trois réunions avec 6 acronymes différentes, j’ajoute deux projets pis des conséquences et je finis en disant que je sais pas à quelle heure je vais arriver. Simple et efficace, ce truc retarde notre exposition à l’épidémie.

 

Le deuxième truc si on arrive et que les enfants ne sont pas guéris, c’est les travaux extérieurs. Y’a pas un meilleur temps pour poser des crochets dans le garage, descendre ou monter des décorations de Noël, gonfler des pneus de bicyclettes ou refaire un patio. À un moment donné, faut que ces choses là se fassent, pis ce moment là, c’est tout de suite.

 

Si vraiment vous êtes obligé de passer du temps avec vos enfants infectés, ou que votre femme a fait le coup du temps supplémentaire en premier, il y a d’autres trucs.
 
1. La douche de 2 heures. Tous les enfants aiment les longues douches. En plus, ils peuvent vomir allègrement sans qu’on soit obligé de ramasser. Il faut simplement s’assurer que le vomi ne bloque pas le drain pour éviter les dégâts d’eau. Je considère que de gaspiller 60 gallons d’eau chaude c’est une merveilleuse façon d’avoir la paix pour 2 heures.
 
2. Le punch au fruit. À mon arrivée à la maison, j’en cale une bouteille comme ça si jamais je suis infecté par mes traîtres enfants, au moins ça goûtera bon. La molécule du punch au fruit a la propriété de ne jamais se transformer en rien.
 
3. Le plaisir. Tant qu’à être malade, ayons du plaisir! C’est le temps de faire manger des affaires pas bonnes aux enfants. Dans une situation normale, jamais un enfant ne mangerait des coeurs d'artichauts ou des escargots. Sachant qu’ils sont affamés de n’avoir rien digéré depuis 36 heures, ils goberont ce que vous leur offrez à votre grand amusement!
 
4. Les chips à la poutine. C’est vraiment pas une bonne idée… en général.
 
5. Montez le volume de la télé. Mettez leur film préféré et montez le son! Vous n’aurez plus à les entendre dégobiller dans leur tupperware.
 
En gros, si vous cherchez des vrais trucs, y’en a pas. La gastro décide quand elle commence et quand elle finit. Entre les deux, vous êtes esclaves de ses symptômes et de l’espoir que vous ne serez pas sa prochaine victime. Mais dans 3 jours vos enfants redeviendront beaux et vous pourrez recommencer à les aimer.

 

Et vous, avez-vous des trucs que vous faites tout le temps mais qui ne fonctionnent jamais?