PUBLICITÉ

La majorité des poupons ont le C difficile

Maladies et infections 0-24 MOIS image article
Présenté par

Puisque la majorité des nouveau-nés ont le Clostridium difficile, son dépistage s’avère inutile.  

Il semble que l’on n’aurait même pas à dépister le Clostridium difficile chez les poupons, car la prévalence de cette bactérie est très forte, et surtout sans risque accru.

On apprend en effet sur Pediactric News que 70 % des bébés naissants sont atteints du C difficile. Au cours de leurs deux premières années de vie, ce pourcentage chute, car un microbiome intestinal sain s’est développé chez la plupart d’entre eux.

Ainsi, des experts soutiennent que le dépistage du C difficile apparaît injustifié dans le cas d’une diarrhée chez le poupon. On soutient que pour les bébés de moins de deux ans, les autres possibilités de diagnostic devraient tout d’abord être envisagées, en particulier s’il n’y a pas encore eu exposition aux antibiotiques.

C’est à partir de deux ans, lorsque la flore intestinale commence à se transformer, qu’il faudrait alors l’envisager. À cet âge, le Clostridium difficile ne fait plus partie d’une microflore normale.