PUBLICITÉ

Les enfants atteints d'une MICI sont moins en forme

Maladies et infections 6-7 ANS image article
Présenté par

Il serait plus difficile pour les enfants et les adolescents atteints d’une maladie de l’intestin d’être en bonne forme physique.

Une récente recherche de l’Université McMaster et de l’Hôpital pour enfants McMaster en Ontario nous apprend que les enfants et les adolescents qui vivent avec une maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) sont moins en forme que leurs pairs.

Précisément, les jeunes atteints d’une MICI accuseraient un rendement aérobique 25 % plus faible que les autres et leur performance musculaire serait 10 % plus basse, comme on peut le lire sur Medical News Today.

L’état physique durant l’enfance en dit pourtant bien long sur la santé future à l’âge adulte. Il est donc primordial que les enfants atteints aient une activité physique régulière, quelle qu’elle soit.

Les maladies inflammatoires chroniques intestinales les plus courantes sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse (ou rectocolite hémorragique).