PUBLICITÉ

Maman! J’ai les oreilles bouchées!

Maladies et infections image article
Roxane, radieuse, est de retour du camp de vacances. Elle a passée la semaine, à nager, plonger, faire du kayak et du ski nautique. Mais voilà qu’en fin de soirée elle se plaint qu’elle a les oreilles bouchées, que ses conduits auditifs lui démangent, et qu’elle a mal aux oreilles, surtout lorsqu’elle bouge la mâchoire ou tire sur ses lobes. En fait, elle a tout les symptômes de l’otite externe, ou, aussi communément appelée, l’otite du baigneur.
 
Bien que parfois douloureuse, l’otite externe est loin d’être une infection grave. Plus fréquente l’été en raison des activités nautiques, elle est causée par une accumulation d’humidité qui favorisera la croissance bactérienne, un nettoyage abusif du conduit auditif, le port répété de bouchons d’oreille ou d’écouteurs, ainsi que par l’utilisation de cotons-tiges. Elle doit être traitée dès l’apparition des premiers symptômes.
 
Pendant le traitement, qui consistera en l’application de gouttes antibiotiques, il est conseillé d’éviter de mettre la tête dans l’eau. Pour soulager la douleur, l’on peut appliquer des compresses tièdes sur l’oreille et administrer des analgésiques (Tempra, Advil...). D’ici 7 à 10 jours le problème devrait s’être résorbé. Si ce n’est pas le cas une seconde visite chez le médecin s’avérera nécessaire.
 
Pour prévenir l’otite du baigneur, il faut favoriser la baignade en eau propre et sécher le conduit auditif à l’aide d’un séchoir ou d’une serviette, immédiatement après la baignade. L’on peut aussi administrer des gouttes qui assèchent, en vente libre en pharmacie, ou bien des gouttes désinfectantes
(Polysporin, etc) qui freineront la croissance bactérienne. Le port du casque de bain (recouvrant les oreilles) ou de bouchons de protection pourront aussi s’avérer utile lors des prochaines baignades.