PUBLICITÉ

TDAH: R2

Maladies et infections 6-7 ANS image article

FAUX!

Malgré un certain courant de pensée dans les années 70, aucune étude bien contrôlée n'a encore réussi à prouver sur le plan scientifique le rôle de ces substances dans l'aggravation des symptômes du TDAH (pas plus, d'ailleurs, que le rôle de la lumière, des vitamines [à n'importe quelle dose], de l'oreille moyenne ou de la colonne vertébrale).

< Question 2

Question 3 >