PUBLICITÉ

Acné à 10 ans : que faire ?

Soins et prévention image article
Pas déjà des boutons? Si on remarque l’apparition d’acné sur le joli visage de notre préado, on passe en mode action avec ces 4 gestes faciles.
 
S’en occuper… sans être excessif.
On croit souvent – et à tort – que l’acné est le résultat d’un manque d’hygiène. Ce serait en fait le contraire! En lavant trop fréquemment ou trop vigoureusement la peau, on crée l’effet inverse. On évite les nettoyages excessifs ou les produits trop abrasifs qui irritent la peau et peuvent même favoriser d’autres éruptions. La douceur est notre alliée!
 
Éviter de toucher les boutons 
Pincer, presser ou faire éclater les boutons est une bien mauvaise idée. On risque de créer une plus grande irritation (et donc une plus grande rougeur) tout en endommageant la peau. En effet, ces manipulations pourraient même créer des cicatrices permanentes.
Si notre enfant porte souvent ses mains au visage, on l’aide à se débarrasser de cette mauvaise habitude. 
 
Demander conseil
Il est préférable de traiter et contrôler l’acné dès son apparition pour éviter qu’elle abîme davantage la peau. Toutefois, au lieu d’arpenter les rayons de produits à la pharmacie ou d’essayer un produit en vente qui ne convient peut-être pas du tout à la peau fragile de notre préado, on prend un rendez-vous chez une esthéticienne de confiance. Elle pourra évaluer la poussée de boutons et le type de peau de notre enfant et mieux nous conseiller dans les soins à apporter. On peut aussi demander conseil à un dermatologue ou à notre médecin lors du rendez-vous annuel de notre préado. 
 
Ne pas paniquer avec l’alimentation
Malgré les mythes répandus, le chocolat, les chips et les aliments gras ne sont pas à l’origine de l’acné. Aucune étude n’établit un lien entre l’acné et l’alimentation. On continue à encourager les saines habitudes alimentaires sans paniquer quand il y a de petits écarts.
 
Merci à Émilie Léveillé, esthéticienne et propriétaire du Centre de beauté Vital à Greenfield Park.