PUBLICITÉ

Allaitement : 6 trucs pour prévenir ou guérir les crevasses

Soins et prévention 0-24 MOIS image article
Outch! Vous allaitez, mais vos seins sont irrités et les crevasses vous causent des douleurs. Voici 6 trucs pour prévenir ou guérir les crevasses.
 
Respecter une bonne position du bébé
Une grande proportion des crevasses sont dues à une mauvaise position du bébé lors de la tétée. Assurez-vous qu’il prend bien le sein. En cas de crevasse, variez les positions pour éviter que votre poupon appuie toujours sur la même partie du mamelon. À la fin de la tétée, placez votre doigt entre les gencives de votre enfant pour interrompre la succion sans douleur.
 
Allaiter différemment
Essayez d’allaiter plus fréquemment et déclenchez le réflexe d’éjection du lait en massant votre sein pour éviter que votre bébé ait besoin de téter avec trop de vigueur.
 
Ne pas laver les mamelons.
Il n’est pas conseillé de laver les mamelons avant ou après chaque tétée, car cela pourrait les irriter. En fait, les savons, les lotions et les parfums peuvent abîmer leur peau fragile. Un simple nettoyage à l’eau avec un peu de savon doux durant la douche est suffisant.
 
Éviter l’humidité
Les coussinets d’allaitement sont bien pratiques pour retenir les petites fuites, mais ils peuvent aussi contribuer à maintenir une certaine humidité sur les mamelons qui est néfaste en cas de crevasse. L’humidité peut compromettre la cicatrisation en plus d’accentuer les douleurs.
 
Mettre un peu de pommade
Il existe des pommades à base de lanoline que les femmes qui allaitent peuvent appliquer sur leur mamelon pour soulager la douleur et favoriser la guérison. Habituellement, il n’est même pas nécessaire d’enlever la pommade avant de donner le sein. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de conseils.
 
Du lait et de l’air!
Votre lait a des propriétés cicatrisantes. Après chaque boire, pensez à appliquer quelques gouttes sur votre mamelon en le massant délicatement. Finalement, vous pouvez aussi laisser vos seins à l’air libre pour réduire l’humidité, les douleurs liées à la compression et favoriser la cicatrisation.