PUBLICITÉ

J'en ai trouvé!

Soins et prévention image article

D'abord, on prend une grande respiration et on tente de conserver notre calme afin de ne pas faire peur à notre enfant. Il n'est pas nécessaire de courir chez le médecin, sauf si l'enfant a moins de deux ans, que son cuir chevelu est mal en point ou si vous êtes enceinte ou en période d'allaitement.

Une fois le choc de la découverte passé, il faut se débarrasser de ces passagers effrontés! Deux options s'offrent à vous: les traitements à l'aide de produits chimiques ou les alternatives naturelles.

Du côté des produits chimiques, il existe plusieurs produits contre la pédiculose, en vente libre dans les pharmacies. Les insecticides approuvés dans le traitement des poux de tête au Canada sont la perméthrine, la pyréthrine et le lindane (hexachlorocyclohexane).

Ils consistent habituellement en une lotion ou un shampoing contenant un insecticide chargé d'éliminer les poux. Il faut toutefois savoir que bien qu'ils soient disponibles sans ordonnance, ces produits ne sont pas dénués d'effets secondaires.

Les produits chimiques appliqués sur le cuir chevelu ou la peau en général peuvent pénétrer dans la circulation sanguine. Selon le World Resources Institute, l'exposition à plusieurs pesticides communs brime le système immunitaire humain, affaiblissant les résistances du corps face aux maladies infectieuses et à certains cancers.

Les enfants sont particulièrement susceptibles aux effets des pesticides sur leur système immunitaire en partie parce que leurs organes sont encore en développement et que leur poids est inférieur.

Les produits à base de perméthrine de type Kwellada-P ou Nix peuvent occasionner des réactions cutanées et sont contre-indiqués pour les personnes allergiques aux chrysanthèmes. Leur utilisation est déconseillée chez les enfants de moins de deux ans et elle doit se faire sous prescription médicale pour les femmes enceintes ou qui allaitent.

La pyréthrine combinée au butoxyde de pipéronyle de type R et C serait moins efficace sur les lentes mais peut toutefois être utilisée chez les enfants de moins de deux ans et les femmes enceintes ou qui allaitent. Elle peut toutefois provoquer des réactions chez les personnes allergiques aux chrysanthèmes ou à l'herbe à poux. Les produits à base de pyréthrine peuvent aussi occasionner des dermatites et porter atteinte à la cornée.

Quant au lindane, il représente la plus toxique de ces trois substances et on l'utilise habituellement en dernier recours. C'est l'un des plus vieux pesticides encore utilisé. Il fait partie de la famille des insecticides organochlorés, tout comme le fameux DDT banni il y a une trentaine d'années.

Le lindane est banni dans 19 pays et il fait l'objet de nombreuses restrictions dans 10 autres. Les études effectuées sur des animaux suggèrent que le lindane est cancérigène alors que celles portant sur des humains n'ont pas été concluantes… Le Kwellada n'est d'ailleurs plus disponible au Québec mais on trouve encore aujourd'hui, d'autres produits contenant du lindane comme l'Hexit et le PMS Lindane.

Ce qui est particulièrement préoccupant par rapport aux effets toxiques associés à l'utilisation des pesticides chimiques, c'est que les risques croissent avec le degré d'exposition. Or, les poux développent rapidement une résistance à ces produits.

Le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec constate qu'une résistance des poux aux insecticides a été rapportée pour pratiquement tous les insecticides utilisés. [i] En conséquence, plusieurs applications deviennent parfois nécessaires afin de les éradiquer, surtout dans les régions où ils sont utilisés fréquemment. Si vous choisissez de faire l'usage d'un produit insecticide, demandez conseil au pharmacien et assurez-vous de respecter scrupuleusement le mode d'emploi indiqué sur le produit.

Page 1 | Fini les poux!
Page 2 | J'en ai trouvé!
Page 3 | Alternatives naturelles
Page 4 | Recette maison
Page 5 | Et le reste de la famille?

 

[i] La pédiculose: protocole d'intervention [ressource électronique]: une nouvelle approche en santé publique pour le contrôle de la pédiculose de tête dans les écoles et dans les services de garde à l'enfance / [préparé par Julio Soto et Stéphane Roy]. Québec: Ministère de la santé et des services sociaux, Direction générale de la santé publique, [2000?]. Archivé à la Bibliothèque nationale du Québec. — Titre de l'écran-titre. — Bibliogr. — http://www4.bnquebec.ca/pgq/2004/2653849.pdf consulté le 5 décembre 2005.Disponible aussi en version imprimée. — ISBN: 2-550-36405-8 (version imprimée).