PUBLICITÉ

Les convulsions fébriles, c’est dangereux?

Soins et prévention image article

Estella est malade et fait d’énormes pics de fièvre. Soudainement  elle se met à gémir et lorsque vous vous approchez de sa bassinette, vous constatez avec horreur qu’elle a des convulsions. Son corps se contracte et tremble. Heureusement la crise ne dure pas longtemps, et Estella se rendort presque immédiatement. Paniquée, vous contactez son pédiatre, qui vous informe qu’elle a probablement fait des convulsions fébriles.

Les convulsions fébriles, plus fréquentes chez les enfants de 6 à 18 mois, se produisent lorsque la température corporelle augmente rapidement (> 38°C ). En plus des tremblements et contractions musculaires, l’enfant pourrait gémir, avoir les yeux qui révulsent, être inconscient vomir ou uriner. Lorsque la crise, qui dure quelques minutes, est terminée, il sombrera dans un profond sommeil.

Quoique impressionnantes et inquiétantes pour le parent, les convulsions fébriles sont en générales sans danger. Lorsqu’elles se produisent il faut s’assurer que l’enfant est dans un endroit sécuritaire et qu’il ne risque pas de chuter ou de se cogner sur quelque chose  de dur. Il faut tourner l’enfant sur le côté, surveiller la respiration et la coloration. Il ne faut pas  restreindre l’enfant, insérer d’objet dans sa bouche  (soyez sans criante il n’avalera pas sa langue!) et surtout ne pas tenter  de faire baisser sa température drastiquement. Si la crise  dure plus de 5 minutes, appeler  immédiatement le 911.