PUBLICITÉ

Conseils pour le sommeil des enfants

Sommeil image article

Question:

 
Bonjour,
 
Mon fils qui aura 2 ans dans 3 semaines nous donne, à moi et à mon conjoint, beaucoup de fils à retordre autant au moment de la sieste que lors du dodo pour la nuit.  Notre fils est dans son lit de transition depuis maintenant 1 mois. Il s'amuse beaucoup à se relever sans cesse et attendre à sa porte pour qu'on aille le recoucher. Lorsque nous arrivons dans sa chambre, il court jusqu'à son lit en riant. Nous lui disons d'un ton autoritaire, mais calme «non, c'est l'heure du dodo, tu restes couché.» Dans une soirée, nous pouvons répéter le même manège pendant presque 1h sinon plus. Pour les siestes, c'est la même histoire. Bref, il finit toujours par s'endormir le soir, mais avec beaucoup de difficultés et avec des parents épuisés.
 
Nous nous demandions si notre technique était la bonne. Le fait d'aller constamment le recoucher semble l'amuser et le stimuler. Devrions-nous simplement l'ignorer lorsqu'il est à la porte de sa chambre et attendre qu'il finisse par se coucher de lui-même? 
 
En plus,  nous remarquons que notre fils a pris une mauvaise habitude à force de toujours aller le recoucher. Moindrement qu'il se réveille un peu, il va à la porte de sa chambre et pleure jusqu'à ce qu'on retourne le coucher. Lorsque nous retournons le coucher, nous lui donnons aucune attention (pas de câlins, ni de bisous). Nous ne parlons pas. Nous le couchons simplement. Mon fils fait ses nuits depuis qu'il a 6 mois environ. Il avait vraiment de bonnes habitudes de sommeil. Que pouvons-nous faire pour qu'il recommence à faire ses nuits, surtout se rendormir seul sans avoir besoin de notre aide (retourner le coucher)?
 
J'ai oublié de mentionner que nous attendons l'arrivée d'un deuxième bébé sous peu. Nous aurions aimé que notre plus vieux recommence à faire ses nuits avant l'arrivée de bébé 2.
 
Merci beaucoup pour votre temps.
Émilie 

 

Réponse:

 
Bonjour Émilie,
 
De nombreux parents se retrouvent dans votre situation. Parfois les lectures semblent moins correspondre à notre réalité et c’est à ce moment que l’on se retourne vers une ressource pouvant nous donner une réponse plus personnalisée. Ayant déjà répondu à plusieurs questions sur le sujet, j’ai pensé que la vision d’un autre coach familial de notre réseau pourrait être intéressante. Voici donc ce que Manon Gauthier, intervenante d’expérience vous propose :
 
Je vous partage ici quelques pistes à observer, une suggestion de lecture, et une petite technique Inspiré d’une intervention de Sylvie Lavallée, conseillère pédagogique en CPE et coach familial(presque) infaillible et (presque) sans pleurs pour que les enfants de 2 à 5 ans apprennent à s’endormir seuls !
 
1.    Premièrement, identifiez la cause : tempérament anxieux ou anxiété passagère (peur des monstres), désir d’avoir du pouvoir, de l’attention, etc.  Trouvez des moyens de répondre à ces besoins à d’autres moments.
 
2.    Ensuite, apprenez votre enfant à vivre des délais et à s’occuper seul durant le jour : si nous sommes constamment en interaction avec eux lorsqu’ils sont éveillés, comment pouvons-nous espérer qu’ils passent 10 heures seuls dans le noir sans vivre d’anxiété ?  Commencez par de petits défis, puis allongez le temps GRADUELLEMENT.  Utilisez un système de renforcement pour souligner tous les moments où ils s’occupent seuls.
 
Pour en savoir plus, visionnez la vidéo gratuite sur l’Approche responsabilisante de Nancy Doyon, plus particulièrement à partir de 17 minutes. 
 
3.    Enfin, lorsque vous avez complété ces deux étapes (ce qui peut parfois nécessiter l’accompagnement d’un intervenant qualifié), la technique suivante fonctionne vraiment très bien.
 
·      Expliquez à l’enfant ce qu’il peut faire lorsqu’il a besoin de quelque chose et qu’il est couché ou s’il ne s’endort pas.  Par exemple : « Si je veux de l’eau, je prends mon gobelet près de mon lit »; « Si je veux faire pipi, j’y vais seul/e »; « Si je ne m’endors pas, je peux jouer avec mes toutous, me raconter une histoire dans ma tête », etc.  Faites un jeu de rôle pour l’aider à comprendre ce que vous attendez de lui, soit en inversant les rôles (il doit vous coucher et vous faites plein de demandes), soit à l’aide de toutous ou poupées.
 
·      Ensuite, tout dépendant de ce que l’enfant est en mesure de faire, vous commencerez très progressivement à valoriser les moments où il est seul et calme dans son lit.  Par exemple, puisque votre enfant a 2 ans et réclame beaucoup votre présence, le premier défi pourrait être de rester dans son lit en silence pendant 1 minute (30 secondes même si c’est trop !) alors que vous vous assoyez sur le bord de son lit ou une chaise dans la chambre sans lui donner d’attention.  Pour un enfant de 4 ans qui fait des demandes toutes les 5 minutes, j’aurais plutôt suggéré de commencer avec un défi de 5 minutes en demeurant simplement à l’étage.  Il est très important que l’enfant vive des réussites pour que la technique fonctionne, alors il vaut mieux commencer par des défis trop faciles que de le mettre en échec.
 
Pour les aider à réaliser ces défis, j’aime bien utiliser l’application suivante sur un cellulaire ou une tablette que je mets à la vue de l’enfant. 
 
Pensez à enlever le son pour ne pas le réveiller s’il est près de s’endormir, évidemment !  Souvent, juste le fait  de regarder apparaître l’objet derrière la minuterie l’occupera, ce qui l’aidera à demeurer calme.
 
D’autres applications peuvent êtres intéressantes, mais il faut toujours qu’elles soient très visuelles afin que l’enfant puisse voir le temps qui reste.  Les chiffres étant abstraits, ils ne sont d’aucune utilité.
 
·      Lorsqu’il a réussi son défi, allez le voir et félicitez-le chaleureusement (brièvement et en chuchotant : on veut qu’il dorme éventuellement !) et donnez-lui un câlin et un bisou.
 
·      PROGRESSIVEMENT, vous augmentez le temps.  Oui, les premiers soirs, c’est exigeant, mais c’est très gagnant à très court terme !  Dans quelques jours, vous devriez avoir à aller voir votre enfant seulement 2 à 4 fois, puis pouvoir passer à la méthode des billets dodo que vous pouvez trouver dans le livre de Nancy Doyon sur le sommeil des enfants : SOS dodo.
 
·      Bien sûr, il voudra savoir ce qui se produira s’il ne reste pas dans son lit en silence ! Vous lui dites alors que vous devrez quitter la chambre si vous y êtes, ou fermer la porte si vous êtes à l’extérieur. Attention : ce n’est donc pas une punition, mais bien un choix : « Tu veux ma présence ? Tu veux la porte ouverte? Alors reste dans ton lit en silence. ».   Idéalement, vous l’aurez pratiqué aussi durant le jeu de rôle que vous aurez fait durant le jour (exemple : papa - ou un toutou dont vous jouez le rôle - fait plein de demandes et maman ferme la porte jusqu’à ce qu’il soit en silence).  Le ton est NEUTRE, sans impatience, un peu robot : il doit vivre du plaisir lorsqu’il réussit, et obtenir peu d’attention lorsqu’il ne collabore pas.
 
·      Enfin, maintenez au moins 3 semaines pour vous assurer que le comportement est bien acquis. Notez qu’après 5 à 10 jours, il arrive souvent que l’enfant teste la solidité de notre intervention et retourne à son ancien comportement.  Gardez votre calme, continuez à appliquer avec fermeté et bienveillance : tout rentrera fort probablement dans l’ordre sous peu.
 
En résumé, lorsque votre enfant présente un comportement dérangeant, cherchez d’abord la cause et tentez de trouver un moyen de répondre au besoin d’une façon plus adéquate.  Puis, pratiquez avec votre enfant les comportements que vous voulez qu’il développe, à l’aide de jeux de rôles à un autre moment que celui où vous voulez voir apparaître ce comportement. Enfin, demeurez calmes mais fermes tout au long de vos interventions, et assurez-vous de maintenir ce cadre suffisamment longtemps pour que la nouvelle habitude soit bien ancrée.
 
 
Manon Gauthier, coach familial
Fondatrice d’Éducation Coup de pouce
 
J’espère que ces quelques pistes vous seront utiles ! Si jamais vous avez besoin d’un service encore plus personnalisé, n’hésitez pas à contacter un coach familial près de chez vous.