PUBLICITÉ

10 trucs pour favoriser l'estime de soi

Développement de l'enfant image article
Qu'est ce que l'estime de soi ?
 
L’estime de soi est la façon dont une personne se perçoit. Notre enfant doit avoir la certitude à l’intérieur de lui- même d’être une personne spéciale et unique. L’estime de soi commence à se développer dès la petite enfance par le lien affectif qu’un petit établit avec ses parents. Par la suite, lorsque l’enfant intègre le monde scolaire, les expériences sociales, les réussites et les déceptions qu’il vit déterminent son développement d’une bonne ou d’une faible estime de soi. Une bonne estime de soi est essentielle au bon développement d’un enfant. Bien entendu, même s’il a une bonne estime de soi, l’enfant peut, un jour ou l’autre, douter de ses compétences.
 
Il est tout à fait possible de changer ou d’améliorer l’estime de soi ou la confiance d’un enfant. Voici quelques trucs qui peuvent faire la différence: 
 
1. Faites preuve de respect. Les enfants ont besoin de se sentir importants à nos yeux et de savoir que ce qu’ils pensent, disent et font est important pour nous. Si vous découragez votre enfant, si vous le dénigrez, si vous vous moquez de lui, si vous ne lui donnez aucune attention (si vous faites preuve d’indifférence), il se sentira diminué. Il faut lui laisser l’occasion de s’exprimer et être à son écoute, avec respect.
 
2. Faites attention aux paroles utilisées. Lorsque vous devez expliquer à votre enfant que ce qu’il fait est mal, mettez l’accent sur son comportement et non sur sa personne. Au lieu de dire: «Tu es méchant avec ta sœur» ou «Tu n’es pas gentil», utilisez des termes comme «Ce n’est pas une bonne idée...», «Je ne veux pas que tu fasses cela», «Ce comportement est inacceptable...». Vous éviterez ainsi d’émettre des jugements négatifs.
 
3. Mettez l’accent sur ses forces. Au lieu d’insister sur ses comportements indésirables ou sur ses défauts, soulignez ses bons comportements (renforcement positif ). Mettez l’accent sur ses qualités et aidez-le à surmonter ses petites faiblesses. Valorisez ce qu’il est et ce qu’il fait. Dites-lui que vous l’aimez et l’appréciez.
 
4. Favorisez les situations ou les tâches qui permettront à votre enfant de réussir. Au quotidien, faites-lui réaliser des activités qui le mèneront au succès (pour bâtir sa confiance). En vivant plusieurs expériences 10 de succès, votre enfant développera un sentiment de compétence et de confiance. 
 
5. Soulignez ses efforts, peu importe le résultat. Permettez à votre enfant d’essayer de nouvelles choses, d’accomplir de petites tâches (sans vous attendre à ce que ce soit parfait). Ayez des attentes raisonnables. Il sera plus sûr de lui et sera plus motivé à s’appliquer et à fournir des efforts la prochaine fois. Dites par exemple: «Wow, tu as travaillé fort, c’est très bien!», «Bravo, tu as presque réussi tout seul, je vais t’aider à finir si tu veux». 
 

6. Laissez-le entreprendre des choses seul. Soulignez ses réussites (si petites soient-elles) par des mots comme: «Tu vois, tu es capable, tu es grand maintenant!» 

7. En cas d’erreur ou de difficulté à accomplir une tâche, aidez-le. Retournez la situation à son avantage (sans accomplir la tâche à sa place) en disant par exemple: «Viens, je vais t’aider un peu, on va y arriver», «Ce n’est pas grave, au moins tu as essayé»... Votre réaction devant ses erreurs ou ses échecs affectera sa façon de percevoir les obstacles, les apprentissages ou les défis. 
 

8. Sachez reconnaître ses difficultés en ménageant son estime et sa fierté (c’est-à-dire sans le dénigrer). Montrez-lui des façons de s’améliorer et donnez-lui des exemples de comportement à suivre. 

9. Enseignez-lui la persévérance: «Ne lâche pas, mon grand, tu vas y arriver, tu es capable!» Guidez-le dans sa démarche: «Tu peux essayer de cette manière...» 
 
10. Montrez-lui qu’il est important. Soyez présent, et de façon chaleureuse. Donnez-lui régulièrement des marques d’affection. Montrez-lui qu’il est aimé et accepté tel qu’il est (même s’il se conduit mal par moments!). Dites-lui que vous êtes fier de lui. 
 
Lancez-vous comme défi de dire chaque jour au moins 3 choses favorables à votre enfant!